Mercredi 19 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

AirBnB: louer son logement à la nuit est désormais légal en Thaïlande

Par Légal/Affaires avec Orbis | Publié le 18/07/2018 à 01:55 | Mis à jour le 31/08/2018 à 00:33
Photo : Jean-Louis DUZERT - Plus de 60.000 logements en Thaïlande sont référencés sur AirBnB
Louer son logement en Thailande

AirBnB et le Département de l’administration provinciale thaïlandais ont annoncé, le 6 juillet, leur partenariat pour permettre aux particuliers de louer leur logement et développer un tourisme local. 

Alors que les spéculations allaient de bon train sur l’illégalité d’AirBnB en Thaïlande ces derniers mois, le Département des administrations locales du Ministère de l'intérieur a révélé le 6 juillet un accord de partenariat avec la plateforme de location entre particuliers pour dynamiser des zones moins touristiques et méconnues en Thaïlande, relève The Nation.

En mai dernier, la condamnation de deux propriétaires de condominium pour avoir loué leur logement sur des périodes inférieures à 30 jours avait suscité une crainte auprès des particuliers. En effet, louer sans licence hôtelière son logement sur de courtes durée a été reconnu contraire à la loi sur les hôtels de 2004 en Thaïlande. 

D’après cette décision, les propriétaires pouvaient faire l’objet de poursuites et d’une condamnation pouvant aller jusqu’à un an de prison. Cependant, la plateforme AirBnB, mettant seulement en relation les particuliers, échappait à toute sanction comme le rappelait Alexandre Dupont, co-directeur du cabinet juridique Orbis.

Mais le 3 juillet, à l’issue d’une réunion à l’université de Chulalongkorn, les autorités thaïlandaises et AirBnB ont défini un accord de partenariat selon lequel le gouvernement thaïlandais fait de la pratique de location de logements à la nuit ou à la semaine via AirBnB une exception légale à la loi sur les hôtels. 

Intitulé “Empowering Local Tourism Entrepreneurs” (Stimuler les entrepreneurs du tourisme local), ce partenariat prévoit un plan de formation des fonctionnaires à l’utilisation de la plateforme AirBnB ainsi que la création d’une communauté d’hôtes dans chaque province pour soutenir et se former les uns et autres, explique The Nation.

Parallèlement, il prévoit également le déploiement de responsables pour vérifier la qualité des logements et montrer aux intéressés comment gérer leur logement sur la plateforme.

Le journal Khaosod souligne en revanche que les propriétaires doivent déclarer la location de leur logement aux autorités locales, sous l’intitulé “séjour chez l’habitant”. De plus, cette mesure ne concerne, pour l’instant, que les propriétaires de maisons privées et non ceux de condominiums.

Avec plus de 60.000 logements en Thaïlande référencés sur AirBnB, le directeur Département des administrations locales, Suttipong Juljarern, a expliqué la démarche du ministère de l’Intérieur en évoquant l’opportunité que représentent ces locations pour le tourisme local. Les autorités espèrent que cet accord pourra faciliter la découverte par les touristes de la culture et le mode de vie des habitants dans des coins plus reculés et cachés du pays. 

Sophie Gousset

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir