Mercredi 14 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Acacia, une crèche francophone centrée sur le multilinguisme

Par Pierre QUEFFELEC | Publié le 12/09/2008 à 02:00 | Mis à jour le 06/06/2018 à 04:28
Ecole bilingue Acacia

Les Français de demain bilingues, pourquoi pas ? Le tout est de commencer tôt. C'est du moins l'avis de l'équipe pédagogique de la nouvelle crèche bilingue ouverte depuis le début du mois sur Yen Akart : Acacia. Sa particularité est d'être un centre d'éducation bilingue français/anglais où l'interculturel est une composante centrale. Un vrai bouillon de cultures

Depuis le début du mois, le quartier de Yen Akart, bien connu des Français de Bangkok, compte une nouvelle crèche francophone. Son nom : Acacia. Dirigé par un duo de maîtresses passionnées et rompues à l'éducation des enfants en milieu multilingue, ce centre d'éducation flambant neuf entouré d'un jardin accueille des enfants de 18 mois à 10 ans. Il se décline en deux parties : une crèche bilingue français/anglais et des ateliers artistiques et linguistiques.

Apprendre tôt les langues pour mieux s'ouvrir au monde

Ici, la question du multilinguisme est une préoccupation permanente. Pour Claire Holbein, directrice pédagogique du centre, l'apprentissage précoce d'une langue étrangère est important pour le développement psychologique de l'enfant. "Apprendre tôt plusieurs langues éveille l'intérêt vis-à-vis des autres cultures, l'ouverture au monde, et favorise même le développement de la logique", estime cette spécialiste du bilinguisme précoce des jeunes enfants titulaire d'une Maîtrise sur la diffusion du français.

Eugénia Galian, directrice du centre, ajoute que "plus tôt l'enfant apprend une langue étrangère, plus facile pour lui sera l'apprentissage d'autres langues. Pour un enfant, c'est comme un jeu, il apprend une langue par rapport à son environnement, à ce qu'il vit tous les jours, il ne se pose pas autant de questions que nous", explique la jeune femme, qui enseigne également le français au Garden International School, à deux pas du centre Acacia.
Claire Holbein et Eugénia Galian bénéficient d'une solide formation en didactique des langues et en ingénierie pédagogique et de plusieurs années d'expérience dans l'enseignement.

Claire et Khaek avec deux enfants du Centre Acacia (Photo courtoisie Acacia)

Aider l'enfant à se développer dans un environnement multilingue

Ces deux jeunes mamans sont de plus naturellement concernées par les questions de multilinguisme puisqu'elles sont toutes deux de nationalité différente de celle de leurs époux respectifs. "Il est important dans un couple mixte que chaque parent s'adresse à l'enfant dans sa propre langue, prévient Claire, car autrement l'enfant, qui n'a pas encore de notion de ce qu'est une langue, va tout mélanger. Aider l'enfant à associer l'usage d'une langue à des personnes, ou même à des lieux, favorise également une assimilation plus rapide".

La politique d'Acacia est d'ailleurs "une maîtresse, une langue": Claire est la maîtresse française tandis qu'Eugénia assure les cours en anglais. D'origine singapourienne, cette dernière est également parfaitement francophone, et sinophone aussi. "A Singapour, tout le monde est au moins bilingue, nous dit-elle, c'est dans la culture du pays qui compte quatre langues officielles. Dès l'école, les enfants doivent apprendre au moins l'anglais en plus de leur langue maternelle, c'est obligatoire".
Une particularité qui tranche pour le moins avec la réalité française (voir notre article du 4 septembre) mais qui pourrait bien changer. La formule Acacia semble en tout cas être complémentaire avec les classes bilingues proposées depuis deux ans au Lycée Français International de Bangkok (LFIB) qui démarrent à partir de la moyenne section.
Pierre QUEFFELEC. (http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html) vendredi 12 septembre 2008

Une crèche pour les tout petits et des ateliers pour les plus grands.-
Le programme de la crèche Acacia, destiné aux enfants entre 18 mois et 3 ans, s'articule autour d'une thématique mensuelle enseignée en anglais et en français de manière parallèle. "On va par exemple apprendre les légumes ou les couleurs dans les deux langues, explique Eugénia, mais à travers des activités différentes d'une langue à l'autre. Le tout est de garder l'équilibre entre les deux langues en termes de temps consacré aux activités". Le deuxième volet du centre Acacia est la partie ateliers éducatifs, qui concerne les 3-10 ans. "Nous proposons deux types d'ateliers, indique Christophe Galian, l'époux d'Eugénia, lui-même diplômé en ingénierie pédagogique et partie prenante dans le projet. Il y a les ateliers linguistiques et les ateliers artistiques au sein desquels les enfants peuvent apprendre à développer des aptitudes langagières à travers les arts plastiques, la chanson, ou encore des histoires à raconter". Pour l'heure, les ateliers linguistiques sont en français et en anglais, mais le thaï et le chinois devraient bientôt s'inscrire au programme. Pour affiner le suivi pédagogique, Acacia répartit ces ateliers par tranches d'âge serrées : 3-5 ans, 6-8 ans et 9-10 ans. Eugénia et Claire sont secondées dans leur travail par deux assistantes thaïlandaises, Monthita et Khaek. Côté planning, Acacia propose des forfaits journaliers ou de trois jours ainsi que des formules complètes. Aujourd'hui Acacia compte une demi-douzaine d'inscriptions et attend le double d'ici octobre.
P.Q (LPJ ? 12/09/08)

Centre Acacia
4/2 Soi Prasat Suk, Yannawa, Chong Nonsi, 10120 Bangkok
Tél:
02 671 17 90
E-mail:
info@centre-acacia.com
http://www.centre-acacia.com/

0 Commentaire (s)Réagir