Samedi 22 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MAE SOT - De nouveaux projets pour l’école hôtelière HCTC

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 28/06/2016 à 22:00 | Mis à jour le 28/06/2016 à 12:32

Ouverte depuis 2011, l'école hôtelière de Mae Sot ?Hospitality  and Catering  Training  Center?  (HCTC) continue son implantation dans la région et vient d'inaugurer de nouveaux projets tels qu'un laboratoire médias et un jardin pédagogique.

Une école à Mae Sot forme de jeunes Karens aux métiers de l'hôtellerie et de la restauration, l'Hospitality and Catering  Training Center (HCTC). Ouverte depuis 2011, l'école accueille chaque année une trentaine d'étudiants pour une formation de deux ans qui alterne cours théoriques, mais aussi pratiques au sein de l'hôtel-restaurant ?The Passport?. Au terme de chaque année, les étudiants effectuent une immersion en milieu professionnel à travers des stages dans des hôtels partenaires du HCTC.

?Etre situé à la frontière (Mae Sot, ndlr), nous permet d'aller aider des gens dont on est certain qu'ils ont des besoins. C'est bien sûr le cas de la minorité karen qui est assez défavorisée?, explique Simon Martin, directeur d'HCTC dans Le Paris Phuket. Pour aider ces jeunes, ?il ne s'agit pas de simplement leur trouver un emploi, mais de leur donner les clés pour aller faire quelque chose d'un peu plus construit de leur vie? continue-t-il.

Initié en 2008 par l'Institut Européen de Coopération et de Développement (IECD), une ONG reconnue d'utilité publique en France, deux autres organisations apportent leur soutien au HCTC depuis 2015 : la Fondation Antoine de Saint-Exupéry (FASEJ) et IWC Schaffhausen.

--

Ce lundi 27 juin, grâce au partenariat entre ces différentes organisations de nouveaux projets viennent de voir le jour comme un centre multimédia et un jardin pédagogique. ?La FASEJ, dont une partie des programmes de la fondation est supportée par l'IWC, cherchait un programme d'éducation en Thaïlande? précise Simon Martin. ?Le centre multimédia va permettre de mieux nous équiper en ordinateurs, tablettes, caméras, appareils photo et matériel audio, ainsi qu'une bibliothèque. L'autre idée est un jardin pédagogique dans lequel nous allons cultiver 100 m² de fleurs comestibles, des légumes, fruits, baies et plantes aromatiques. Cela va permettre aux étudiants de garder un lien avec le métier d'origine de leurs parents, d'avoir une activité ayant un rapport à l'écologie sur un modèle durable pour eux et pour l'école puisque tous les produits seront utilisés au restaurant?.

Et pour faire le lien avec la fondation Saint Exupéry, une fresque a été peinte à l'intérieur du centre multimédia qui représente un voyage imaginaire du Petit Prince à travers les montagnes karens, une façon d'illustrer le lien qui existe entre les deux cultures. Le jardin pédagogique a lui aussi été réalisé sur le modèle de l'univers du Petit Prince avec des étoiles qui sont au coeur de l'architecture du jardin, un volcan pour représenter la planète du Petit Prince au centre, le tout entouré d'un cercle pour symboliser la planète terre.

L'artiste français Arnaud Nazare-Aga a également fait don d'une de ses sculptures du Petit Prince au HCTC. Une oeuvre similaire est actuellement visible à l'Alliance Française de Bangkok jusqu'au 28 juillet dans le cadre de l'exposition ?Antoine de Saint-Exupéry - Passions & Inspirations?.

Lire aussi : Ecole hôtelière - Mae Sot a la cote dans Le Paris Phuket de février

Le site internet du HCTC 

Catherine VANESSE () mercredi 29 juin 2016
{loadposition 728-2_bangkok-article}

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet