Jeudi 4 mars 2021
Auckland
Auckland

Tout savoir sur le Waitangi Day, the national day of New Zealand !

Par Maé Castellet | Publié le 04/02/2021 à 03:04 | Mis à jour le 04/02/2021 à 23:59
Photo : Le traité de Waitangi a été signé par des représentants de la couronne britannique et près de 500 chefs Māori. Il est considéré comme le document fondateur de la Nouvelle-Zélande telle qu’on la connait aujourd’hui.
Waitangi day fête nationale nouvelle zélande

Waitangi Day. Cette fête nationale est célébrée dans tout le pays et honore le traité de Waitangi, signé le 6 février 1840, dans ce que l’on appelle aujourd’hui la Treaty House.

À travers ce traité, l’empire britannique fait de la Nouvelle-Zélande l’une de ses colonies mais laisse une certaine « liberté » aux Māori. En effet, il leur garantit le droit de conserver leurs terres et leur offre les mêmes droits qu’aux citoyens britanniques. Les Māori ont toujours vu ce traité comme un accord sacré, qu'il fallait assidument respecter, contrairement aux Pakeha (les non-Māori) qui l’ont pendant longtemps laissé de côté.

Le traité de Waitangi a été signé par des représentants de la couronne britannique et près de 500 chefs Māori. Il est considéré comme le document fondateur de la Nouvelle-Zélande telle qu’on la connait aujourd’hui.

Le jour de la signature est officiellement commémoré depuis 1934.

Pourquoi si tard ? 

Pour résumer, le traité a été oublié par beaucoup de Néo-Zélandais jusqu’à ce que, presque 100 ans plus tard, en 1932, le Gouverneur général, Charles Bathurst, achète la maison où le traité a été signé. Il décida alors de faire du site, un mémorial national symbolisant la relation établie entre les indigènes et les colonisateurs.

Deux ans plus tard, la maison et ses environs sont devenus une réserve publique et près de 10 000 Māori ont participé à la première commémoration, le 6 février 1934. C’est en 1974 que le Premier Ministre de l’époque, Norman Kirk, établit Waitangi Day (connu dans un premier temps sous le nom de New Zealand Day) en tant que jour férié.

 

Waitangi


Pour beaucoup, ce jour est l’occasion de réfléchir aux points mentionnés dans le traité et donc, aux relations entre Māori et Pakeha. Il questionne aussi l’indépendance dont jouissaient les Māori avant l’arrivée des Britanniques. Cependant, la traduction du traité pose problème.

Selon celle-ci, le sens de ce qui a été convenu à l’époque peut varier. Ensuite, nombreux sont ceux qui estiment que les Māori sont victimes d’injustices et que le document qui devait les protéger ne leur rendrait pas vraiment service. Depuis des décennies, des activistes Māori organisent des manifestations pour discréditer ce qu’ils voient comme un abandon de la part de l’Etat.

Est-ce que ce traité leur est bénéfique au final ou est-il un moyen légal de profiter d’eux ? Voilà tout le débat qui anime encore aujourd’hui la célébration du Waitangi Day. 

 

Nous vous recommandons

Maé Castellet Le Petit Journal Auckland

Maé Castellet

Étudiante en Journalisme à Lyon 2 et stagiaire au sein de la rédaction Lepetitjournal.com. Je suis passionnée de voyages avec un vif intérêt pour les questions de société.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Bombay Appercu
Religion

Les déités féminines dans l'hindouisme

Dans l’hindouisme, l'être suprême peut aussi avoir un aspect féminin qui s’appelle la Devi et recouvre plusieurs formes, la mère aimante, la fidèle épouse, la déesse puissante ou féroce.

Sur le même sujet