Dimanche 25 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Northland, le Top 5 de En Vadrouille !

Par Guillaume En Vadrouille | Publié le 30/03/2018 à 16:21 | Mis à jour le 19/09/2018 à 02:24
Échappée belle Northland en vadrouille

1/3 français, 1/3 antillais, 1/3 québécois, Guillaume est aventurier et rêveur. Partenaire de coeur du Petit Journal Auckland (il a réalisé toutes les vidéos pour nos Travelmate Party), il est toujours partant pour une activité un peu casse-cou, en plein air, en solo ou entre amis. Il a quitté Auckland il y a un mois pour explorer la Nouvelle-Zélande au volant de son van, en commençant par le Northland. Il a accepté de partager avec nous le Top 5 des activités de la région, celles qui sortent de l'ordinaire et que tu ne trouveras pas forcément dans le Lonely Planet.

 

Démarrant mon road trip en Nouvelle-Zélande à Auckland, et ne voulant rien rater de ce pays, ma première destination fût le Northland, cette mince bande de terre qui s'étire au nord d'Auckland. Beaucoup de gens en font l'impasse, même "l'Essentiel de la Nouvelle-Zélande" du Lonely Planet ne l'aborde pas ? quelle erreur ! Certains disent même que c'est le plus beau coin de l'Île du Nord. J'y ai passé 12 jours géniaux ! Alors pour que toi aussi tu puisses en profiter, j'ai fait mon TOP 5 du Northland :

 

#5 CONDUIRE SUR 90 MILES BEACH / TE PAKI SAND DUNES

Un road trip en Nouvelle-Zélande, c'est s'habituer à emprunter pas mal de gravel roads que ton van et ton derrière apprécieront moyennement... C'est aussi l'occasion d'utiliser un type de route original : la plage ! 90 Miles Beach c'est en vérité 55 miles de plage que l'on peut emprunter de la route principale à partir de 2 accès.

Règle n°1, y aller à marée basse (information que l'on trouve facilement en ligne).

Règle n°2, ne pas rester enlisé ! Car oui, cela arrive (sûrement tous les jours) et si des bons samaritains ou pêcheurs ne sont pas là pour te sortir d'affaire, cela peut vite tourner au drame (marée qui remonte et voiture/biens personnels qui finissent sous l'eau !). Je te rassure : pas besoin d'avoir un 4×4 pour vivre cette expérience, la preuve : mon 2×4 diesel de Captain' Crevette l'a fait ! Il suffit juste de rouler sur le sable humide (dur) au milieu de la plage et d'éviter le sable sec. Un conseil : profite d'être dans le coin pour passer 1h ou 2h aux Dunes de sable Te Paki. Elles sont immenses, magnifiques et tu peux louer un bodyboard pour les descendre sur le ventre (conseil : louer sur la route avant d'arriver. 10$ au lieu de 15$ sur place). En bon rebelle que je suis, j'ai essayé de descendre les dunes avec mon skateboard (en retirant les roues). Semi échec. Trop petit, ne glisse pas assez. Je dis ça au cas où tu aurais eu la même idée que moi...

 

#4 CAPE REINGA

Cape Reinga c'est l'extrême nord de la Nouvelle-Zélande. Il faut bien avouer que juste pour pouvoir dire que tu as parcouru le pays au complet du nord au sud, c'est quand même cool d'y aller (encore faut-il aller jusqu'au sud). Mais plus que "juste pour dire", Cape Reinga c'est avant tout un endroit où les éléments naturels se rencontrent et se déchaînent. Ce n'est quand même pas partout qu'on voit un océan et une mer se faire face. Là si, l'Océan Pacifique et la Mer Tasman, dont les vagues de l'un entrent en collision avec celles de l'autre (pour un surfeur, c'est tout un spectacle à observer), dont les couleurs se séparent en une ligne bien distincte et dont la houle et le vent ont formé un relief très sauvage. Ajoute à ça un phare plutôt imposant et un côté mystique avec cet arbre de 800 ans seul à pousser sur ce bout de caillou et qui selon les légendes maories serait le point d'entrée des esprits vers l'au-delà, voilà bien assez de raisons de rouler jusqu'à la pointe nord de la Nouvelle-Zélande.

 

 

#3 WHANGAREI HEADS / BREAM HEAD LOOP TRACK

Quand vous partez d'Auckland, à partir de Whangarei, attention vos yeux ! L'océan d'un bleu profond se confond avec des plages de sable blanc immenses. Des îles se découpent l'horizon. Des formations rocheuses s'élèvent dans le ciel... Pour admirer ce paysage extraordinaire, quoi de mieux qu'une bonne randonnée qui amène au point culminant du coin ? J'ai nommé la Bream Head Loop Track ! Peu connue du grand public, il faut compter 4h de marche au total et un bon défi physique. Il y a plusieurs façons de la faire mais c'est dans le sens inverse des aiguilles d'une montre qu'elle vaut le plus le coup puisqu'elle finit avec Ocean beach. Gare-toi au parking de Ocean beach puis marche sur la route que tu viens d'emprunter 8min jusqu'au panneau Peach Cove où tu prends à gauche et commence à grimper. Première intersection, suivre Ocean beach et c'est parti pour du vrai Kiwi tramp ! Une fois en haut, ne rate surtout pas le chemin sur la droite (non indiqué mais facile à voir) qui mène au sommet de la crête. Les 20 derniers mètres à escalader la paroi sont épiques ! Une fois en haut c'est vertige assuré tellement la vue 360° est superbe.

 

 

#2 MERMAID POOLS

Si vous hésitez à faire cette activité un peu touristique, je vous arrête : Mermaid Pool est un phénomène naturel exceptionnel à voir et faire. Non seulement c'est beau, unique et plutôt caché, mais en plus cela demande un petit défi physique qui donne à toute jolie chose une saveur encore plus jouissive. La scène se passe à Matapouri. La plage y est déjà superbe, on pourrait presque s'en contenter. Mais pas quand on sait ce qu'il se cache plus loin ? Marchez jusqu'au bout de la plage et empruntez le chemin (bien visible). A l'embranchement tournez à droite et c'est parti pour une bonne grimpette à s'aider des racines, branches et cordes pour y arriver. A marée basse (uniquement), l'eau se retire et dévoile un immense bassin naturel, à l'eau turquoise, assez profond et dont les parois deviennent multicolores au soleil !

 

 

#1 VOIR UN KIWI

L'expérience tant espérée. Le Graal pour certains. Oui, c'est bien de l'oiseau (sauvage) que je parle et tu vas devoir bosser fort (et croiser les doigts) pour en apercevoir un. Mais en allant aux 2 endroits suivants, tu as vraiment de grandes chances, d'immenses chances d'en voir !

Spot #1 : Ahora Island Kiwi Reserve. Il ne s'agit pas d'une île, pas de ferry et de frais exorbitants mais d'un camping (20$/nuit avec douches, toilettes, cuisine, BBQ, etc) connu pour la présence de Kiwis à ses alentours. La technique est simple, à la tombée de la nuit, prendre sa lampe frontale, y rajouter un filtre rouge (fourni par le camping) et explorer le chemin qui fait le tour de la péninsule. Tu vas commencer par les entendre "piailler", c'est un genre de cri super aigu limite effrayant. Ensuite quand tu seras assez proche tu vas entendre des bruits de quelque chose qui gratte le sol, les feuilles. Il est tout proche ! Cherche bien car l'entendre ne veut pas forcément dire que tu réussiras à le voir !

Spot#2, Trouson Kauri Park. Encore une fois, camping payant (système enveloppe 15$/nuit douche, toilettes, cuisine). Le chemin est une passerelle à 1-2m de hauteur, en plein coeur d'une forêt de Kauri. Vraiment impressionnant de nuit ! "Iiiiiiiiih, iiiiiiiiiih, iiiiiiiiiiiih", ok j'en repère un. J'éteins ma lampe et entend les "crrssshhh, grrrtttt, crsshhhh" se rapprocher. Je rallume et fini par voir son long bec et son corps poilu sortir au détour d'un arbre ! Victoire ! Il disparaît après une dizaine de secondes mais n'est pas effrayé par ma présence et continue son festin. En sortant du sentier et en m'aventurant dans le bush, j'ai réussi à le revoir entre les branches mais crois-moi, ce n'est pas DU TOUT évident tellement la forêt est sombre et dense ! Il peut y en avoir un à 2m de toi et tu ne le verras peut-être pas ! Mais ce soir-là, tout ceux (campeurs) qui sont sortis à la recherche de Kiwis en ont vu un. Je te souhaite autant de succès !

Retrouvez les aventures de Guillaume sur son blog et suivez ses aventures en Nouvelle-Zélande sur sa page Facebook !

 

Nous vous recommandons

10284965_10154204588150244_2299316679018894195_o

Guillaume En Vadrouille

⅓ français, ⅓ antillais, ⅓ québécois, la recette du mec relax, aventurier et rêveur. Grand amateur de sports de glisse, musicien, quelque peu immature, il est toujours partant pour une activité un peu casse-cou, en plein air, en solo ou entre amis.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Auckland

PUBLIREPORTAGE

Comment bien choisir son baby-foot Stella ?

Vous souhaitez acquérir un baby-foot Stella mais vous ne savez pas lequel choisir ? Suivez ce petit guide pratique pour vous aider à trouver le baby-foot qui vous correspond le mieux ! 

Expat Mag

ENVIRONNEMENT

Amazonie, le poumon vert de rage

Depuis plusieurs semaines, les incendies ravagent la forêt amazonienne dont 60% se trouvent sur le territoire brésilien. Lundi dernier, Sao Paulo se trouve plongée dans le noir en plein jour

Sur le même sujet