Samedi 26 mai 2018
Auckland
Auckland
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MUSIQUE -Le rappeur Scribe au pied du mur (Facebook)

Par Le Petit Journal Auckland | Publié le 28/09/2017 à 08:43 | Mis à jour le 08/02/2018 à 14:02
Photo : MUSIQUE -Le rappeur Scribe au pied du mur (Facebook)
rappeur Scribe auckland

Anciennement l'un des plus grands rappeurs de Nouvelle-Zélande, Scribe est activement recherché par la police (et par tous les moyens).

Si vous ne connaissez pas, c'était l'une des plus grandes stars de hip-hop de Nouvelle-Zélande, et en 2003 c'était ça : 

Aujourd'hui, il est recherché par la police de Canterbury. Depuis son succès, il a du lutter contre les toxicomanies, l'alcool et les dépendances au jeu. Il a même annoncé cette année qu'il passerait trois mois dans une unité de réadaptation, en l'appelant "sa plus grande et plus dure croisade que jamais". Il est peut-être déjà parti puisque, Malo Ionae Luafutu de son vrai nom, a disparu alors qu'il devait comparaître devant les tribunaux au sujet d'une infraction présumée en matière de drogue et de possession d'arme offensive. 

Dernier recourt pour la police : Facebook. C'était déjà arrivé en Nouvelle-Zélande lorsqu'une détenue de 19 ans avait trollé la police sur ce réseau social. Elle s'était échappée de prison et avait publié des commentaires comme quoi les policiers ne faisaient pas leur job en ajoutant un selfie avec une voiture de police. Leur réponse? Ils avaient demandé de l'aide pour la rattraper sur Facebook et s'étaient rassurés en disant que la Nouvelle-Zélande était un petit pays, donc ils arrivaient toujours à arrêter ceux qui devaient l'être ! 

Scribe, tu sais ce qu'il te reste à faire ! 

Elise Martin pour lepetitjournal.com/auckland - Jeudi 17 août 2017

Le Petit Journal Auckland

Le Petit Journal Auckland

100 % lifestyle & actus, Le Petit Journal Auckland est LE média numéro 1 et incontournable pour tous les francophones attachés à la Nouvelle-Zélande !
0 CommentairesRéagir

Actualités

HISTOIRE

Tout savoir sur le Bastion Point !

En 1978, prenait fin un des événements emblématiques de la question des terres maories. The Bastion Point, ou les 506 jours d'occupation et de protestation maories contre la Couronne fêtait ces 40 ans