Mercredi 21 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Tohu Wines : un vignoble Māori aux grandes ambitions

Par Sarah Nicoud | Publié le 03/04/2019 à 10:02 | Mis à jour le 03/04/2019 à 10:23
Wine Maori Nouvelle-Zélande

Tohu Wines est l’un des rares vignobles de Nouvelle-Zélande à appartenir à des Māori. Cet établissement qui a célébré à l’automne dernier son 20ème anniversaire à de grandes ambitions pour l’avenir et un objectif de conquête du marché occidental.

Le vignoble Tohu Wines, situé dans la région viticole de Marlborough, en Nouvelle-Zélande, appartient à l’une des plus grandes organisations Māori du pays : Wakatū Incorporation composée de 4 000 familles descendantes de quatre tribus de l'île du Sud de la Nouvelle-Zélande.

Alors que la Nouvelle-Zélande comptent près de 600 “marques” de vin différentes, environ 80 d'entre elles portent des noms Māori mais seulement six sont détenues et exploitées par des Māori : Tiki Wine & Vineyards, te Pā, Kuru Kuru, Ostler, Steve Bird Wines et Tohu.

Ces vignobles offrent une gamme de vin diversifiée et une production traditionnelle en accord avec l’histoire et la culture du peuple Māori :

Nous sommes tous fiers de notre patrimoine et de nos valeurs qui ont été transmises depuis des générations.

Tohu Wines souhaite exporter ses vins vers l’occident avec comme premier marché cible les États-Unis et un plan d’investissement sur 500 ans (!)

En attendant vous pouvez d’ores et déjà goûter le Kono Sauvignon Blanc, le Pinot Noir Vallée de Tohu Awatere, le Tohu Hemi Réserve Chardonnay ou encore le Tiki Estate Sauvignon Blanc.

 

(source : vinepair)

 

Nous vous recommandons

44495340_10215115051863043_5136023541547794432_o

Sarah Nicoud

Après son aventure Australienne il y a deux ans, Sarah part à la conquête de la Nouvelle-Zélande pour une expérience de vie enrichissante. Elle est heureuse de partager avec les lecteurs du Petit Journal Auckland sa curiosité vis-à-vis de l’actualité.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Auckland

FORMALITÉS

Nouvelle-Zélande : comment obtenir mon ETA ?

À compter du 1er octobre 2019, tous les voyageurs aériens issus de 60 pays différents, dont la France, devront posséder un “Electronic Travel Authority” (NZeTA) avant de se rendre en Nouvelle-Zélande.

Sur le même sujet