Vendredi 22 mars 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La NZ veut utiliser le forçage génétique pour éradiquer ses prédateurs

Par Alexandra Jaegy | Publié le 15/02/2019 à 04:45 | Mis à jour le 15/02/2019 à 05:02
Photo : ed van duijn/unsplash
prédateurs nouvelle zélande génétique

Si ce projet n’était qu’une utopie il y a quelques années, il devient réel en Nouvelle-Zélande. Le pays vient de mettre à l’étude une technologie révolutionnaire, le “forçage génétique”.

Pour se débarrasser des prédateurs qui déciment les espèces protégées du pays, (en majorité les oiseaux)  la Nouvelle-Zélande envisage le recours à une manipulation génétique. Le processus vise à modifier génétiquement les animaux invasifs pour qu’ils ne donnent naissance qu’à des femelles et empêcher ainsi la reproduction, pour à terme voir l’extinction des prédateurs.

Des questions éthiques et de nombreux risques sont au coeur des discussions , car même si la technologie est prête, le projet n’est pas encore développé. Sont mises en question les éventuelles pertes de contrôle avec la possibilité qu’un animal génétiquement modifié s’échappe de l’île et éradique toute son espèce ailleurs.

Nous vous recommandons

47384050_520622831768997_2784234621468934144_n

Alexandra Jaegy

Catalane de Paris, Alexandra vit en colocation avec Didier, son cochon d’inde. Elle essaye d’écrire autant qu’elle sourit, en passant par plusieurs rédacs : web, papier, carton, peu importe tant qu’il y a de la passion.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Athènes Appercu
TOURISME

Kalymnos, l’île aux éponges et aux alpinistes

Kalymnos, quatrième plus grande île du Dodécanèse se fait discrète dans le palmarès des joyaux insulaires grecs. Pourtant, sa beauté naturelle et son histoire n’en sont pas moins appréciables.

Sur le même sujet