Lundi 10 août 2020

La Nouvelle-Zélande : Eldorado pour l'après-coronavirus

Par Anaïs Boquet | Publié le 23/07/2020 à 03:29 | Mis à jour le 23/07/2020 à 11:32
Photo : Le lac Tekapo, dans le Sud de la Nouvelle-Zelande. Credit : Tobias Keller via Unsplash.
nouvelle zelande coronavirus immigration

Bien que sa gestion efficace de la pandémie ne l’ait pas protégée de la crise économique, la Nouvelle-Zélande reste toujours aussi attractive aux yeux des candidats à l’expatriation. Le statut “Covid free” du pays, où il n'y a eu aucune nouvelle contamination au sein de la population depuis plus de soixante-quinze jours, rend en effet la Nouvelle-Zélande très séduisante pour les potentiels expatriés. 

"La Nouvelle-Zélande a l’image d’un endroit où il fait bon vivre et qui bénéficie de toutes les infrastructures indispensables pour mener une vie confortable" expliquait récemment Philippe Meneut, conseiller en immigration à Auckland, dans un entretien accordé à Courrier Expat. Concernant les candidatures francophones, "nous continuons à recevoir environ 500 demandes par mois, comme avant la pandémie. Mais chez nos confrères qui traitent les demandes en provenance des États-Unis ou du Royaume-Uni, ce chiffre a fortement augmenté au cours des derniers mois." ajoutait-il.

 

 

Les perspectives économiques du pays après la crise sanitaire sont évidemment ralenties mais restent tout de même pleines d'espoir, puisque "l’économie néo-zélandaise a la chance d’être basée sur les PME : plus de 90 % des entreprises ont moins de dix salariés. Elles vont pouvoir s’adapter rapidement et repenser leur business model." poursuit le directeur de New Zealand Services. "La 'sinistrose' n’existe pas en Nouvelle-Zélande. Si un problème se présente, les Néo-Zélandais sont convaincus qu’il y a une solution et qu’ils vont la trouver. Une bonne partie du succès du pays repose sur cette attitude. Par ailleurs, "La Nouvelle-Zélande recrutait déjà de la main-d'œuvre qualifiée avant cette crise. Elle en aura encore plus besoin après." estime-t-il. "La crise économique est sévère mais la Nouvelle-Zélande conserve ses atouts. Ce n’est pas un hasard si la plupart des grandes entreprises françaises s’y sont implantées. En mars 2020, le niveau des exportations vers l’Asie était d’ailleurs supérieur à celui de mars 2019. C’est tout de même de bon augure."

 

image1

Anaïs Boquet

"Plume-trotteuse" et amoureuse des questions de culture et société, j'ai plaisir à partager l'info avec nos lecteurs depuis la rédaction d'Auckland.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Chennai Appercu
TOURISME

10 choses qui rendent Chennai célèbre

4ème ville d'Inde, capitale du Tamil Nadu mais surtout petite pépite en mal de notoriété, Chennai, anciennement Madras mérite qu'on s'y attarde un peu !

Sur le même sujet