Jeudi 28 octobre 2021
TEST: 2237

Nouvelle-Zélande : Découvrez les incontournables de la région Nelson-Tasman

Par Destination NouvelleZelande.com | Publié le 25/05/2021 à 23:47 | Mis à jour le 17/10/2021 à 23:27
Photo : Lorsque l’on évoque Nelson-Tasman, ce qui vient à l’esprit c'est le soleil, les plages paradisiaques et la nature. Située au nord-ouest de l'Île du Sud, Nelson-Tasman est en effet la région la plus ensoleillée de Nouvelle-Zélande. @lderksen on Unsplash.
Abel Tasman National Park

Lorsque l’on évoque Nelson-Tasman, ce qui vient à l’esprit c'est le soleil, les plages paradisiaques et la nature. Située au nord-ouest de l'Île du Sud, Nelson-Tasman est en effet la région la plus ensoleillée de Nouvelle-Zélande. Réputée pour le Parc national d’Abel Tasman et ses plages, la région ne se limite pas à cela, loin de là, car il y a bien d’autres lieux à ne pas laisser de côté. En partenariat avec Destination-NouvelleZélande.com et Le Petit Journal Auckland, voici un tour d’horizon de cette fort jolie région. 

 

Destination Nouvelle Zélande

 

Abel Tasman National Park

Ce parc national est le plus petit du pays mais certainement l'un des plus connus. S'il attire autant de visiteurs, c’est pour ses plages de rêve et l’Abel Tasman Coastal Track, l'une des Great Walks de Nouvelle-Zélande qui se parcourt en 3 à 5 jours. Les Great Walks, ce sont des randonnées que l’on peut comparer à nos GR. Celle d’Abel Tasman alterne entre vues et passages sur les plages de sable blanc à l’eau turquoise et forêts resplendissantes. Le parc offre également de nombreuses randonnées plus courtes, de quelques heures, ou à faire sur la journée. Pour les amateurs de sports nautiques, Abel Tasman National Park est le lieu idéal pour faire une sortie en kayak ou en paddle. Certains coins sont accessibles uniquement par la mer et c’est donc le moyen parfait pour les découvrir. Ainsi, il sera possible de s’approcher au plus près de Split Apple Rock/Tokangawhā par exemple, cette célèbre formation rocheuse qui ressemble à une pomme coupée en deux.

 

 

Nelson

Capitale de la région, Nelson est la plus vieille ville de l'Île du Sud et le centre de la Nouvelle-Zélande. Ce dernier point n’est en réalité pas tout à fait exact mais c’est ce qui a longtemps été pensé et la randonnée qui mène à la plateforme du Centre of New Zealand est aujourd’hui encore un point d’intérêt majeur de la ville. La montée jusqu'au sommet de la colline prend une vingtaine de minutes et la vue panoramique est magnifique avec la ville de Nelson, Tasman Bay mais aussi la vue sur les montagnes alentour.

En s’arrêtant à Nelson, il faut prendre le temps de découvrir la ville avec son histoire, ses boutiques, ses artistes et galeries d’art. En tant que ville la plus ensoleillée du pays, elle accueille aussi de nombreux événements toute l’année, autour de l’art, de la bière et du vin ou de la musique entre autres. En dehors de ces événements, c’est une ville très vivante avec de fort sympathiques cafés, bars et restaurants dont certains en bordure de Tahunanui Beach, la très jolie plage à deux pas du centre ville.

 

 

Nelson Lakes National Park

Situé dans les terres, à environ une heure de route de Nelson, Nelson Lakes National Park est un lieu qu’il est possible de visiter aussi bien en été qu’en hiver. Ce parc national est constitué de 16 lacs, dont le lac Rotomairewhenua ou Blue Lake, reconnu comme le lac le plus clair au monde. Ce dernier n’est cependant pas accessible à tous et il faudra emprunter Travers-Sabine Circuit, une randonnée de 4 à 7 jours pour pouvoir admirer ce trésor caché.

Pendant la période estivale, de nombreuses autres randonnées sont possibles autour des différents lacs. Bien sûr les activités sur l’eau sont très présentes également. On pourra ainsi faire du ski nautique, du kayak, des balades en bateau, pêcher ou tout simplement passer un bon moment à nager dans un des lacs.

En hiver, les skieurs ne sont pas en reste non plus. En effet, la station de Rainbow Skifield est magnifique. La vue qu'elle offre sur les lacs, la forêt, les vallées alpines ne fait que s’ajouter au plaisir de la glisse, que ce soit en ski ou en snowboard. Non loin de Saint Arnaud, il est également possible de se lancer pour une partie de hockey sur glace ou un numéro de patinage artistique. Plus précisément, c’est à proximité de l’aire de camping de Teetotal qu’est installée la patinoire sur le ruisseau Duck Pond, prise dans les glaces une bonne partie de l’hiver. Les commerces du coin proposent alors la location de patins à glaces pour les visiteurs de passage.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Kim Hobson (@kimmy_hobson)

 

Kahurangi National Park

Peu connu des touristes, Kahurangi National Park est pourtant le deuxième plus grand parc national de Nouvelle-Zélande. C’est le paradis des amoureux de la nature et c’est au sein de ce parc que se trouve la plus longue Great Walks du pays, Heaphy Track. Celle-ci est plutôt réservée aux randonneurs aguerris mais les randonneurs de passage auront d’autres options de randonnées à la journée pour profiter des lieux, et rencontrer les diverses espèces d’oiseaux, insectes et autres animaux très présents dans cette nature abondante. C’est aussi dans ce parc que se trouve le Mont Owen, qui abrite le plus important réseau de grotte de Nouvelle-Zélande. Plusieurs parcours sont possibles, permettant à tous, en fonction du niveau, de découvrir ses impressionnantes grottes avec ses nombreux habitants, escargots carnivores géants, chauves souris ou canards bleus.

 

 

Golden Bay - Takaka

C’est à l’extrême nord-ouest de la région que se trouve Golden Bay. Ce petit coin de paradis saura ravir les amoureux de la nature. La situation géographique du lieu ne le rend pas facile d’accès mais le détour jusqu’à Farewell Spit vaut bien le déplacement. Ce banc de sable de 34 kilomètres de long est impressionnant et est l’hôte d’une grande diversité d’animaux comme le fou austral ou le phoque, mais aussi de nombreuses autres belles créatures. Pour parfaire le tout, les Néo-Zélandais n’ont pas manqué de remarquer que la forme de Farewell Spit prend la forme de l’oiseau symbole du pays, le kiwi.

Dans la foulée du passage à Farewell Spit, un arrêt à Wharariki Beach s’impose. Cette plage, accessible après une courte marche en forêt, en éblouira plus d’un. Là encore, les phoques sont chez eux et vous ne manquerez pas de les voir s’amuser ou se prélasser sur le sable. Les dunes de sable et les formations rocheuses présentes sur la plage ajoutent à la beauté des lieux et lors des belles journées, le coucher de soleil est un événement à ne pas manquer.

Te Waikoropupu Springs est une autre merveille naturelle du coin. Ces sources d’eau froide sont parmi les plus limpides du monde et ont une signification très importante dans la culture Māori, ce qui explique qu’il est interdit de s’y baigner. Et on se contente tout à fait d’admirer simplement ses eaux turquoises dans lesquelles on voit les poissons nager tranquillement, tout en écoutant les oiseaux chanter dans les forêts de manuka autour.

Enfin, au-delà du côté très nature, Golden Bay, ce sont aussi des petites villes très accueillantes comme Takaka, qui regorgent d’artistes qui seront ravis de vous faire découvrir leur art et créations.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by @pep.photographie

 

Cable Bay - Rotokura

À une demi-heure de route au nord de Nelson, Cable Bay est un merveilleux petit bijou à découvrir sans modération. Le nom de Cable Bay lui a été attribué car c’est ici qu’a été installé le premier câble télégraphique reliant la Nouvelle-Zélande à Sydney en Australie en 1876.

Il existe de nombreuses possibilités pour parcourir les lieux. Par la mer, le kayak permet d’explorer tous les petits recoins inaccessibles depuis la terre. On peut faire des pauses à sa guise et éventuellement terminer la journée en profitant d’un magnifique coucher de soleil. La réserve marine de Horoirangi est une zone privilégiée qui recèle une diversité marine à explorer sans limite en plongée.

Pour ceux qui préfèrent rester sur la terre ferme, il y a de belles randonnées à faire, dont Cable Bay Walkway. Ce chemin qui relie Cable Bay à The Glen se parcourt en 3h30 environ, dans un sens ou dans l’autre, le départ étant possible des 2 endroits. Il est aussi possible de ne faire qu’une partie du chemin, jusqu’au sommet de la première colline depuis Cable Bay par exemple, pour avoir une magnifique vue sur la baie.

 

 

0 Commentaire (s) Réagir