Mardi 20 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Kalymnos et ses activités incontournables

Par Marie Clément | Publié le 26/03/2019 à 07:00 | Mis à jour le 26/03/2019 à 07:00
Photo : Baie de Myrtiès et Massouri, vue des hauteurs de Kamari. En face, Telendos. @ Marie Clément
kalymnos

Nichée dans l’archipel du Dodécanèse, non loin des côtes turques, l’île sauvage est peu célèbre. Ses attraits, pourtant, sont considérables. Entre son héritage antique de la pêche aux éponges, ses nombreux vestiges culturels, ses contours turquoise et la redécouverte de son patrimoine rocheux, Kalymnos réserve de belles découvertes.

Au programme ?

Bain de soleil - les plages de Kalymnos

kalymnos activités
@ I love Kalymnos / Facebook

De nombreuses plages permettent aux amateurs de dolce vita ou de natation de profiter de cadres idylliques. Il y en a pour tous les goûts : petites ou grandes côtes de sable ou de galets, avec ou sans chaises longues, avec ou sans piscine aux alentours, plages aérées et familiales, pour la plupart. Quelques autres sont plus fréquentées, de nombreuses criques isolées… Toutes, cependant, garantissent des eaux translucides à faire pâlir les plus bronzé.e.s, dans un décor où l’authenticité est préservée des grandes infrastructures touristiques que l’on rencontre ailleurs.

Quelques plages à conseiller : Arginonda, Kalamies, Vlichadia, Emborios, Sikati, Mykres Almyres, Megales Almyres…

Kantouni, Plati Gialos, Massouri, Gefira et Vlichadia sont plus fréquentées mais fort appréciées.

Bain de culture - les sites culturels et musées à Kalymnos

De ses dominations perse, vénitienne à ottomane, en passant par sa longue période byzantine, Kalymnos est chargée d’histoire. De nombreux édifices et vestiges témoignent des multiples cultures qui ont marqué l’île au fil des siècles.

Ainsi, se côtoient et se fondent, même, ruines antiques (sites de Damos, Temple d’Apollon, Sanctuaire d’Apollon…) et chrétiennes (église du Christ de Jérusalem, Aghia Sophia...), venues s’ériger, comme bien souvent, sur les vestiges païens sacrés, leur empruntant des éléments architecturaux pour leur propre construction. 

Une visite au musée archéologique de Kalymnos et l’histoire de l'île n’aura plus de secret pour ses visiteurs. Entre trouvailles préhistoriques, antiques et post-byzantines, sculptures de bronze et céramiques, bijoux et manuscrits, deux pièces attirent particulièrement l’attention : l’immense statue d’Asclepius et l’illustre Dame de Kalymnos vêtue de sa robe de bronze.

kalymnos activités
@ I love Kalymnos / Facebook

Kalymnos est avant tout connue pour son activité ancestrale de la pêche aux éponges naturelles et leur commerce. Cette activité séculaire a longtemps gratifié l’île d’un marché prospère et d’une renommée internationale. Mais bientôt, les ressources et les hommes s’épuisent, et, surtout, il faut faire face à la dure concurrence des éponges synthétiques. La pratique connaît ainsi un net déclin aujourd’hui, mais n’en demeure pas moins partie intégrante de l’identité kalymniote. Ainsi, à Pothia, le Musée maritime, la Fabrique aux éponges et les échoppes typiques valent le détour : un brin kitschs, certes, ils mettent à l’honneur la fierté des insulaires dont quelques familles ont perpétué la tradition – ô combien risquée et impressionnante – de la pêche aux éponges. Nous y découvrons son histoire, ses méthodes de plongée et le processus de traitement des éponges depuis leur cueille jusqu’à leur mise sur le marché.

Le château de Chora est l’une des attractions les plus courues de Kalymnos. Datant du XVe siècle, il est considéré comme capitale médiévale de l’île. La forteresse y abritait jusqu’à un millier d’habitants à l’époque et, aujourd’hui, des vestiges de maisons, de tours à canons, de meules à olives et une dizaine d’églises bien conservées. Pour y accéder, il faut gravir 230 marches mais l’effort est récompensé par la vue imprenable que le promontoire offre sur la ville de Chora.

Une agréable promenade nous mène sur la colline du Château de Chrysocheria, d’où la ville de Pothia se laisse également admirer. Construit à la même époque par les Ordres des Chevaliers de Saint-Jean, le château est ceint de deux églises aux peintures murales post-byzantines. Non loin de là, les fameux trois moulins à vent campent loyalement sur les hauteurs kalymniotes.

Le musée d’art populaire, abrité par une maison traditionnelle du XIXe siècle restaurée est également à conseiller. Les plus nostalgiques seront ravis de plonger dans le folklore local au travers de reconstitutions de la vie populaire d’antan.

Comme partout en Grèce, de nombreuses chapelles et églises orthodoxes émaillent la région. Deux monuments notables : l’imposante église du Saint-Sauveur, sur le port de Pothia, est ornée des peintures d’artistes locaux et classée monument historique ; magnifiquement situé, Agios Savvas, monastère en surplomb de la ville et de la mer, renferme les reliques du Saint, que les autochtones viennent adorer.

Bain de nature - les activités sportives à Kalymnos

Randonnée et plongée

L’île montagneuse invite volontiers à la randonnée et l’exploration de ses beautés naturelles comme ses nombreuses grottes au relief renversant, où foisonnent stalactites et colonnettes. Nous noterons principalement Skalia, Kefalas et la grotte des sept vierges.

Le pays nous accorde ses crêtes et flans, ses cols et rivages et nous promet des points de vue uniques sur la mer Egée tout alentour. L’ascension du Mont Prophète Ilias, qui culmine au centre de l’île, nous mène ainsi à une fabuleuse vue panoramique sur les îles du Dodécanèse et les côtes turques. De nombreux sentiers balisés réjouiront les marcheurs mais aussi les cyclistes !

Kalymnos, forte de son expérience de la pêche aux éponges, est également experte dans le domaine de la plongée sous-marine. Les fonds marins aux espèces admirables comptent eux aussi leur variété de formations géologiques étonnantes, de cavités et d’épaves où s’aventurer. Nul doute que les adeptes ou débutants y trouveront leur bonheur et, qui sait, une éponge à ramener en souvenir ?

Alpinisme

kalymnos activités
Telendos vue depuis les hauteurs de Kasteli @ Nikolaos Smalios

L’attrait de l'île, aujourd’hui, s’est déplacé des profondeurs aux cimes : Kalymnos jouit désormais d’une reconnaissance mondiale dans le domaine de l’escalade. La diversité et l’excellente qualité des rochers, l’accès facile et rapide aux secteurs d’escalade et leur bon balisage, sans compter les vues imprenables sur l’Egée et la douceur du climat, en font une destination idéale pour les grimpeurs du monde entier et de tous niveaux, huit mois par an ! Une compétition y est d’ailleurs organisée tous les deux ans : le Kalymnos climbing festival. L’île ne compte pas moins de 1700 voies et de nouvelles fleurissent chaque année, même à Telendos ! 

Le Kalymnos climbing guide book a sorti son édition 2019. Il est très complet et comporte également des cartes topographiques détaillées qui serviront aux randonneurs.

Excursions autour de Kalymnos

kalymnos activités
Port de Myrtiès @ Marie Clément

Telendos

Le charmant petit port de Myrtiès invite d’emblée à l’évasion… Ça tombe bien, il est le point de départ pour Telendos ! Après une quinzaine de minutes à bord d’un authentique petit bateau de pêche, débarquer sur l’îlot voisin promet un pur moment de dépaysement. L’île est entièrement piétonne et nous prête ses quelques sentiers pour la sillonner aisément de part et d’autre, à la rencontre de ses jolies plages, criques et traces historiques (comme le cimetière paléochrétien et la fortification d’Agios Konstantinos). Le soir tombé, les tavernes pittoresques du bord de mer parent l’île d’un collier de lanternes, la voici prête pour les festivités. Il n’est pas rare, en effet, que des orchestres traditionnels égayent les soirées d’été. 

Plusieurs allers et retours quotidiens durant toute l’année, et en continu en haute saison. Logement possible sur place.

Pserimos

De l’autre côté de Kalymnos, Pserimos est accessible en une trentaine de minutes depuis le port de Pothia. La première plage annonce la couleur : sable blanc et eau turquoise. La baie est large et la mer peu profonde sur de longs mètres… petit paradis, quoique souvent trop peuplé, en été. Préférez donc l’autre plage, d’autant plus délectable qu’elle est déserte, à 35 minutes à pieds de là.

Un aller le matin, un retour en fin d’après-midi. Voir horaires sur place.

kalymnos activités
Chapelle Saint-Georges, Telendos @ Nikolaos Smalios

Bon à savoir pour les aoutiens : à Telendos, comme à Pserimos, les réjouissances du 15 août garantissent un festin de plats et de danses locaux. Le festival de la pleine lune est également célébré en musique jusqu’au petit matin.

Nous vous recommandons

Marie Clément

Marie Clément

Belge d’origine grecque, Marie Clément a enseigné le français à Bruxelles durant six années, avant de revenir s’installer aux sources pour goûter à l’authentique vie athénienne et apprécier sa vaste scène culturelle.
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Cricri mar 02/04/2019 - 09:33

Bonjour Marie, Tu en as de la chance. J'adore la Grèce au point d'y avoir été 40 fois. J'ai étudié le grec moderne au cours du soir mais la pratique d'une langue si difficile me manque beaucoup. Les journaux télévisés parlent à une vitesse excessive.... Merci pour ton reportage, je peux un peu m'évader de notre pourtant sympathique ville de Liège. Ευχαριστώ πολύ Γιάννου Cricri

Répondre
Commentaire avatar

roland devos mar 26/03/2019 - 15:32

Et elle nous manque la Marie à ses excollègues et à la Belgique ,super ton reportage il donne vraiment envie d'y aller .

Répondre