Lundi 24 septembre 2018
Athènes
Athènes
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

BALADE AU COEUR DE L'EPOQUE BYZANTINE : kaisariani

Par Lepetitjournal Athènes | Publié le 05/06/2018 à 01:00 | Mis à jour le 05/06/2018 à 01:00
Photo : Monastère byzantin de Kaisariani
kaisariani tourisme Grèce

Vu d’Athènes, l’imposant mont Hymette ne se différencie pas des autres collines qui bordent la ville. Aux détours de ses vallons, il réserve pourtant d’agréables surprises. Comme le site de Kaisariani qui abrite un monastère byzantin, bâti sur les vestiges du Temple d’Aphrodite. Un bijou d'histoire et de nature !

Sur le mont Hymette, niché au cœur d’une magnifique forêt, le site de Kaisariani est un lieu magique et dépaysant qui nous transporte à mille lieux du tumulte d’Athènes et offre un paysage aux couleurs typiquement méditerranéennes : vert, ocre et ce bleu si intense… 

Kaisariani abrite en effet un monastère byzantin, bâti sur les vestiges du Temple d’Aphrodite. Véritable bijou archéologique, ce monastère de taille réduite aux couleurs ocres, est composé d’une cour intérieure, d’une petite église du XIe baptisée le Katholikon, d’un réfectoire, de dortoirs, de cuisines, et de bains transformés en pressoir pendant la période byzantine. Tous ces éléments qui rythmaient la vie des moines ont été restaurés en 1956 et témoignent d’une vie très organisée. En effet, les journées étaient alors divisées en périodes de 8 heures dont la première était consacrée à la prière, la deuxième aux travaux manuels et la dernière à l’étude et au repos …Côté architecture, le Katholikon est de pur style byzantin avec son plan en croix grecque et son dôme en brique. Ne pas manquer de regarder au plafond où est peint au centre de la coupole un christ Pandocrator, Maître de l'univers.

De l'eau et des olives

La visite se poursuit par une petite promenade en sous bois au dessus du monastère, là où jaillissent les eaux de la rivière Ilissos. L'eau de la fontaine en forme de tête de bélier aurait le pouvoir de guérir la stérilité… Un peu plus loin, s’étend une oliveraie historique, détruite lors de la Seconde Guerre mondiale puis replantée par la Société athénienne des amis des arbres pour retrouver les olives et miels parfumés qui alimentaient les moines. Un chemin de terre conduit ensuite vers les restes d’un vieux couvent franc, très impressionnant malgré son état de délabrement avancé. La promenade se termine par un spectacle exceptionnel : vous surplombez Athènes, le mont Lycabette, Syntagma, l’Acropole, le Pirée et la mer. Havre de paix, oasis de végétation, trésor archéologique… voilà une balade qui en vaut la peine !

Infos pratiques : Le monastère est aujourd’hui un musée payant, (entrée gratuite pour les citoyens grecs) ouvert du mardi à dimanche, de 8h30 à 15h. Téléphone : 210 723 6619 . L’accès au site se fait par l’Hymittos ring (route) en suivant Monis Kaisiariani.

Altitude du Mont Hymette : 1026 m

lepetitjournal.com Athènes

Lepetitjournal Athènes

Le Petit Journal d'Athènes est un magazine d'information gratuit, en ligne et en français sur la Grèce.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Athènes

Apprendre la langue du pays d’accueil : au boulot les expats !

Faut-il apprendre la langue de son pays d’accueil ? La question, qui semble rhétorique, cache en réalité de nombreuses subtilités. Des habitués de l’expatriation nous racontent leurs difficultés...

Sur le même sujet