"THE CUBE" Un espace de travail partagé

Par Lepetitjournal Athènes | Publié le 20/11/2017 à 00:00 | Mis à jour le 03/04/2017 à 07:25
Photo : Espace de travail partagé
The Cube Athènes

 "The Cube" : c'est l'idée de Maria et Stavros Calafatis, un couple grec. Un espace immense, pour travailleurs Grecs et étrangers. Dans lesquels ils ont accès à toutes sortes de services. Pour une concentration optimale. Et pour échanger les uns avec les autres. Une nécessité : avoir l'esprit ouvert.

Un immeuble privatisé. Une devanture vitrée. Au rez-de-chaussée : une gigantesque pièce. Jusqu'à son plafond, très haut. Des tables les unes contre les autres. Des dizaines de chaises. Tableaux et projecteurs, en cas de réunion. À cela s'ajoutent une cuisine équipée et le café, à disposition. Assis sur des canapés, ordinateurs en main : trois hommes travaillent. Plus tard, on apporte des plats. Buffet complet pour un séminaire à venir. Au-dessus, neuf étages. Avec espaces pour les réunions d'entreprises et vingt bureaux privatifs. 
"The Cube" a vu le jour il y a quatre ans. La crise économique bouleverse le monde de l'emploi. Les jeunes grecs la subissent de plein fouet. Dans la tête de Maria et Stavros Calafatis : germe le concept du coworking. Louer des espaces aux entrepreneurs : sans engagement. L'opportunité pour certains d'innover à moindre coût. Sans risquer d'y laisser toutes leurs économies : en investissant dans des locaux et du matériel. Peu à peu : le concept du coworking, venu des Etats-Unis, s'impose en Grèce. Et ailleurs. Surtout auprès des jeunes actifs : entre vingt et quarante ans. Start-ups en devenir, firmes internationales, développeurs informatiques indépendants : réunis au même endroit.
Du matériel professionnel à disposition
Aux yeux de Maria Calafatis : un petit village qui connecte entrepreneurs et salariés entre eux. « Pour des gens créatifs qui créent des idées. Qui sont mobiles et qui souhaitent échanger ». C'est sa définition. Tout est prévu : les clients doivent avoir pour seule préoccupation leur travail. Wifi, imprimantes, projecteurs, entretien des locaux. Et même des services externes : sur demande et avec supplément. Comme une place de parking. Pour un bureau privé : il faut compter deux-cent euros par mois. Et ce n'est pas tout : "The Cube" organise et participe à des évènements. Pour promouvoir toutes sortes de professions. Pour encourager l'innovation. De plus en plus régulièrement. L'entreprise grandit. Un projet tient particulièrement la responsable à c?ur : une équipe loue ses bureaux. Sa vocation : aider les réfugiés. Évaluer leurs besoins en terme d'éducation. Selon leur origine et leur âge.
Le coworking : une stratégie d'avenir. Dans une société en mouvement. Où tout va de plus en plus vite. Avec des travailleurs nomades et indépendants. Un espace ouvert à tous. Facteur de rencontre et de création. Mais aussi pour s'affairer à la tâche sereinement. Sans frein financier. Les patrons du site sont disponibles. Et proposent même une découverte du lieu et de son matériel. Et ce : gratuitement. Pour les professionnels qui veulent tester les services de "The Cube".
Plus d'infos : 8 rue Kleisovis - 10 677 Athènes

Site : https://thecube.gr/

Tél : +30 211 4081253

Mail : hello@thecube.gr

 

 

 

 

8 Kleisovis Str

Nous vous recommandons
lepetitjournal.com Athènes

Lepetitjournal Athènes

Le Petit Journal d'Athènes est un magazine d'information gratuit, en ligne et en français sur la Grèce.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

TÉMOIGNAGES

Frustration, système D : ces expatriés qui ne maîtrisent pas la langue du pays

Cela fait déjà plusieurs mois, voire années, que vous vivez dans ce pays dont vous ne maitrisez pas la langue. Quelles sont les difficultés rencontrées ? Des expatriés français témoignent

Sur le même sujet