Mercredi 17 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ARTISANS - Kostas perpétue la tradition des chaussures faites à la main

Par Lepetitjournal Athènes | Publié le 18/06/2017 à 22:00 | Mis à jour le 17/06/2017 à 17:48

Dans le quartier de Psiri, où se concentraient auparavant bon nombre des artisans de la capitale, Kostas est le dernier à avoir maintenu son activité et à produire des chaussures entièrement faites à la main.

Au c?ur de la capitale grecque, les ateliers de Kostas semblent appartenir à un autre temps. Ici, on ne fabrique pas plus de dix à quinze paires de chaussures par jour, et les modèles changent au gré des saisons. Désormais, une partie des commandes de l'atelier sont réservées au théâtre. Kostas a imaginé de nombreux modèles pour les plus grandes productions du pays. C'est également lui qui a dessiné et fabriqué les chaussures pour la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques en 2004. « C'était un vrai défi pour moi », confie Kostas, « il fallait imaginer des chaussures que les artistes puissent enlever en moins de vingt secondes, tout en respectant l'habit traditionnel grec ».

Une tradition familiale
Les sandales en cuir sont une tradition grecque, toujours très appréciée autant des touristes que des Grecs eux mêmes. Pour Kostas, c'est également une tradition familiale. Il avait vingt-trois ans lorsqu'il reprend l'industrie de son père, et c'est en conservant cet esprit familial qu'il a toujours fait fonctionner l'atelier.

Kostas et ses trois autres employés travaillent le cuir comme un orfèvre sculpte l'or. Chaque modèle est imaginé et conçu en s'inspirant d'une personne de son entourage, et la première paire d'un nouveau modèle peut prendre plusieurs mois à être créée. Mais Kostas vit également avec son temps et sait s'adapter aux évolutions de la demande. Dans un souci écologique, il recycle les pneus de voiture pour fabriquer les semelles de ses chaussures.

De l'âge d'or à la crise, un acte de résistance
C'est cette originalité, sa créativité et son travail méticuleux qui ont fait la notoriété de ses chaussures, notamment lorsqu'il a l'idée dans les années 80 de reproduire les chaussures des amérindiens. C'est alors l'âge d'or de l'entreprise, et Kostas ouvre même un magasin dans Kolonaki. Aujourd'hui, la situation est plus difficile pour les petits artisans. « On pourrait me faire passer pour fou » dit Kostas en riant, « personne ne veut plus créer ou produire quoi que ce soit de nos jours, car il est plus rentable d'importer ». Cependant, « on ne sait plus travailler les matières premières aujourd'hui, et un pays qui ne produit plus rien est voué à la faillite » s'attriste t-il. Il déplore également qu'aucune aide ne soit offerte par le gouvernement pour maintenir les petits commerces, qui font partie intégrante de la richesse culturelle du pays.

Plusieurs magasins vers Monastiraki commercialisent toujours les chaussures de Kostas, et il est également possible d'en commander via la page facebook de la marque :

 https://www.facebook.com/pg/Helder-Shoes-Helioderma-336103503093842/about

Tél : 2103215624

(www.lepetitjournal.com/Athenes) lundi 19 juin 2017

lepetitjournal.com Athènes

Lepetitjournal Athènes

Le Petit Journal d'Athènes est un magazine d'information gratuit, en ligne et en français sur la Grèce.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Elise mer 06/03/2019 - 10:25

Nous sommes également fabricant de sandales artisanales grecques depuis plusieurs génération; Kostas a raison ! Beaucoup ne veulent plus produire, mais nous revenons petit à petit à la reconnaissance de ce travail. Bel article !

Répondre

Expat Mag

Tokyo Appercu
POLITIQUE

Japon : élections à la chambre des conseillers

Le 21 juillet prochain se tiendront au Japon les élections de la chambre des conseillers qui verront se renouveler la moitié des sièges de l’assemblée (dans trois ans pour l’autre moitié).

Sur le même sujet