Lundi 24 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TERRORISME - Le successeur de l’assassin d’Hervé Gourdel éliminé par l'armée algérienne

Par Lepetitjournal Alger | Publié le 20/05/2015 à 17:53 | Mis à jour le 21/05/2015 à 01:55

Le nombre de terroristes tués, entre mardi et mercredi, par l'Armée algérienne dans la wilaya de Bouira, à l'est d'Alger, s'élève à 25 individus. Le chiffre a été confirmé, ce matin, par le ministre de la défense nationale (MDN) dans un communiqué rendu public.
Ce dernier fait état de l'élimination de «trois nouveaux terroristes dans le cadre de l'opération menée depuis mardi par des détachements de l'Armée nationale populaire (ANP), portant à 25 le nombre de terroristes abattus dans cette opération».
«En continuité de l'opération conjointe, menée depuis hier par des détachements de l'Armée nationale populaire relevant respectivement des secteurs opérationnels de Bouira, de Blida et de Boumerdès (1ère région militaire), près de la localité  de Ferkioua dans la wilaya de Bouira, trois (03) terroristes ont été abattus, ce matin du 20 mai 2015 à 06h30, et deux (02) pistolets mitrailleurs de type  Kalachnikov et un fusil semi-automatique de type Simonov ont été récupérés», explique le MDN.
Selon la même source, «le bilan de cette opération de qualité s'élève ainsi à l'élimination de vingt-cinq (25) terroristes ». A l'issue de cette opération, l'ANP a récupéré treize (13) pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, un (01) fusil mitrailleur de type (FMPK), neuf (09) fusils semi-automatiques de type Simonov, un (01) fusil à lunette, un (01) fusil à  pompe, un fusil lance-grenades, un fusil de chasse à canon scié, un (01) pistolet  automatique, une importante quantité de munitions, des grenades et des postes radio et d'autres objets».
Selon des sources sécuritaires, l'opération d'identification de terroristes tués commence déjà. Et parmi les individus mis hors d'état de nuire, il y aurait le nouveau chef de la filiale de Daesh en Algérie, Jund Al Khalifa, à savoir Khazra Bachir dit Abou Abdallah Athmane Al Assimi, 41 ans. Originaire de la Casbah d'Alger, ce dernier avait succédé à Abdelmalek El Gouri qui était le commanditaire du kidnapping et de l'assassinat du randonneur français, Hervé Gourdel.
Deux autres terroristes sont également identifiés. Il s'agit des frères Badaoui Mohamed dit « Hydra » et Said dit « Abou Al Walid », originaires de Tablat dans la wilaya de Médéa.
Amar Chaabane (www.lepetitjournal.com/alger) mercredi 20 mai 2015

lepetitjournal.com Alger

Lepetitjournal Alger

L'édition d'Alger de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Alger

Apprendre la langue du pays d’accueil : au boulot les expats !

Faut-il apprendre la langue de son pays d’accueil ? La question, qui semble rhétorique, cache en réalité de nombreuses subtilités. Des habitués de l’expatriation nous racontent leurs difficultés...

Que faire à Alger ?

Lisbonne Appercu
LITTERATURE

"La dépossession", un roman de Rachid Boudjedra

L´écrivain algérien Rachid Boudjedra renoue avec son univers dans son dernier roman "La dépossession" où il est question de mémoire du colonialisme français, corruption et islamisme.