Lundi 24 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

COP 21- Bernard Emié salue le rôle de l’Algérie

Par Lepetitjournal Alger | Publié le 20/09/2015 à 21:17 | Mis à jour le 22/09/2015 à 04:47

La France semble apprécier le rôle de l'Algérie dans la préparation de la Conférence mondiale sur le climat (COP 21) qui se tiendra à Paris du 30 novembre et 11 décembre prochains. En tout cas, l'ambassadeur de France en Algérie, Bernard Emié, s'est dit très satisfait de la contribution algérienne à la réussite de ce grand événement. «J'ai exprimé à monsieur le ministre les remerciements du gouvernement français pour le soutien apporté par l'Algérie à la préparation de la Cop 21 qui est la priorité absolue de la diplomatie mondiale », a-t-il affirmé aujourd'hui  à l'issue d'une audience que lui a accordé le ministre algérien des Ressources en eau et de l'Environnement, Abdelwahab Nouri. Pour le diplomate français la contribution algérienne « est un pas majeur et témoigne de l'engagement (de l'Algérie) et de sa prise de conscience remarquable des contraintes du réchauffement climatique». Et d'appuyer : «cette contribution est ambitieuse et spectaculaire et elle va dans le sens de l'avenir et de la protection de notre planète».
A.C (www.lepetitjournal.com/alger) dimanche 20 septembre 2015

lepetitjournal.com Alger

Lepetitjournal Alger

L'édition d'Alger de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Alger

Apprendre la langue du pays d’accueil : au boulot les expats !

Faut-il apprendre la langue de son pays d’accueil ? La question, qui semble rhétorique, cache en réalité de nombreuses subtilités. Des habitués de l’expatriation nous racontent leurs difficultés...

Que faire à Alger ?

Lisbonne Appercu
LITTERATURE

"La dépossession", un roman de Rachid Boudjedra

L´écrivain algérien Rachid Boudjedra renoue avec son univers dans son dernier roman "La dépossession" où il est question de mémoire du colonialisme français, corruption et islamisme.