Mardi 25 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

COOPERATION - 87 boursiers algériens en France dans le cadre du programme PROFAS

Par Lepetitjournal Alger | Publié le 20/02/2015 à 00:57 | Mis à jour le 20/02/2015 à 02:38

 

Grâce au programme PROFAS B+, près d'une centaine de boursiers sont depuis ce mois de février dans des laboratoires de recherche français.

La coopération scientifique entre l'Algérie et la France va bon train. Pas moins de 87 boursiers ont rejoins ce mois de février des laboratoires de recherche français dans le cadre du programme franco-algérien PROFAS B+. «87 boursiers algériens du programme franco-algérien PROFAS B+ viennent d'être accueillis, durant le mois de février, dans leur laboratoire de recherche en France afin de finaliser leur thèse de doctorat. La relance de ce programme phare de coopération, qui avait été actée lors du comité intergouvernemental de haut niveau tenu à Paris le 4 décembre 2014, manifeste le dynamisme croissant de la coopération universitaire franco-algérienne», lit-on dans un communiqué rendu public hier par l'Institut français d'Alger (IFA). «Les 87 boursiers ont été sélectionnés par un comité scientifique mixte d'experts parmi 143 candidats sur des critères d'excellence. Leurs thèses, en cotutelle ou en codirection, traitent de thématiques innovantes et sont réalisées dans le cadre de collaborations scientifiques préexistantes de qualité», explique-t-on encore.

Issus de 33 établissements d'enseignement supérieur, ces boursiers «sont accueillis pour une durée de 7 à 11 mois dans 45 établissements d'enseignement supérieur français». «Leurs domaines de recherche sont variés : sciences de l'ingénieur, sciences exactes, sciences de la nature et de la vie et sciences humaines et sociales», précise l'IFA.

Un nouvel appel à candidatures sera lancé mi-mars et la sélection des boursiers se fera fin juin pour ensuite rejoindre leur laboratoire d'accueil en France en septembre 2015.

Programme phare de la coopération franco-algérienne, PROFAS a été créé en 1987 et permis d'accueillir environ 10 000 boursiers algériens en France.

Interrompu en 2012, ce programme sera relancé deux ans plus tard. «Il s'adresse dorénavant aux enseignants-chercheurs comme aux jeunes doctorants qui n'ont pas encore de poste à l'université», conclut l'IFA.

A.C(www.lepetitjournal.com/alger) vendredi 20 février 2015

lepetitjournal.com Alger

Lepetitjournal Alger

L'édition d'Alger de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Alger

Apprendre la langue du pays d’accueil : au boulot les expats !

Faut-il apprendre la langue de son pays d’accueil ? La question, qui semble rhétorique, cache en réalité de nombreuses subtilités. Des habitués de l’expatriation nous racontent leurs difficultés...

Que faire à Alger ?

Lisbonne Appercu
LITTERATURE

"La dépossession", un roman de Rachid Boudjedra

L´écrivain algérien Rachid Boudjedra renoue avec son univers dans son dernier roman "La dépossession" où il est question de mémoire du colonialisme français, corruption et islamisme.

Sur le même sujet