Vendredi 3 avril 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ACCORD DE LIBRE-ECHANGE - Déjà six milliards d'euros en moins pour l'Etat algérien

Par Lepetitjournal Alger | Publié le 17/01/2017 à 11:19 | Mis à jour le 07/01/2018 à 03:00

 

Les autorités ont fait état d'un manque à gagner considérable en droit de douane ; l'accord de libre-échange signé entre Bruxelles et Alger en 2005 bénéficie essentiellement aux exportations européennes.

Pendant 11 années, on constate une perte de 6 milliards d'euros pour l'Algérie.

La situation devrait néanmoins se stabiliser : l'accord algéro-européen prévoit une diminution graduelle des droits de douanes pour atteindre une suppression totale en 2020.

Cet accord est un avantage pour l'Europe car l'Algérie importe une partie conséquente de ses produits au sein de la zone euro tandis que l'Europe achète peu de biens à l'Etat maghrébin. 

Ariane Khos (lepetitjournal.com/alger) Mardi 17 janvier 2017

lepetitjournal.com Alger

Lepetitjournal Alger

L'édition d'Alger de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Alger

Déclaration de revenus 2020 : nouvelle date de dépôt

Dû à l’épidémie du coronavirus, Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics a présenté, le mardi 31 mars, le nouveau calendrier de dépôt de la déclaration de revenus.

Communauté

M'jid El Guerrab - "Nous devons être solidaires"

M'jid El Guerrab​​​​​​​, député de la 9e circonscription, évoque avec vous les conséquences pour les Français expatriés au Maghreb et en Afrique de l'Ouest suite à la pandémie de coronavirus. 

Que faire à Alger ?

TOP 17 des choses qu’on peut enfin faire durant le confinement

lepetitjournal.com vous a concocté une liste de tout ce qu’on veut faire et qu’on ne fait jamais par manque de temps, motivation, ou par une maladie qui nous touche tous : « la flemme-ingite ».

Expat Mag

Madrid Appercu
Coronavirus

#ProtègeTonSoignant: "Les Français de l'étranger sont aussi concernés"

L'initiative, lancée par un collectif regroupant des professionnels du monde médical et du monde de l'entreprise, mobilise depuis le début de la crise du Coronavirus en France une équipe de bénévoles