Mardi 19 novembre 2019
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Adèle Haenel "doit faire confiance à la justice", estime Castaner

Par AFP | Publié le 07/11/2019 à 12:05 | Mis à jour le 07/11/2019 à 20:20

L'actrice Adèle Haenel, qui dénonce des abus sexuels mais ne voit pas l'intérêt de porter plainte, "doit faire confiance à la justice", a enjoint jeudi Christophe Castaner qui a rappelé la nécessité de "porter plainte de façon systématique" dans de tels cas.

"Il faut la rassurer parce qu'elle porte un traumatisme extrêmement violent. La police comme la justice seront à ses côtés", a déclaré le ministre de l'Intérieur sur France Info.

"Chaque jour, il y a 200 femmes qui viennent dans un commissariat ou une caserne (...) que nous accompagnons. Chaque jour, il y a peut-être une femme, deux femmes, dix femmes qui sont sauvées par la police et la gendarmerie. Il arrive qu'il y ait des loupés, c'est insupportable et je les condamne, et il nous faut améliorer cela de façon permanente (...) mais je veux lui dire à elle, qu'elle doit faire confiance à la justice", a complété M. Castaner.

Dans les cas de harcèlement ou de violences sexuelles, "il faut porter plainte de façon systématique", a rappelé le ministre qui a admis que le "choc" auquel les victimes étaient confrontées, pouvait constituer un frein à une telle démarche.

afp

Avec ses accusations d'abus sexuels contre le réalisateur Christophe Ruggia, Adèle Haenel a remis en lumière les critiques récurrentes adressées à la justice depuis la vague #MeToo.

"La justice nous ignore, on ignore la justice." D'une formule lapidaire, la comédienne de 30 ans a expliqué à Mediapart pourquoi elle n'envisage pas de porter plainte contre celui qu'elle accuse d'actes qu'elle "considère clairement comme de la pédophilie et du harcèlement sexuel", entre ses 12 et 15 ans, et avec qui elle a tourné son premier film, "Les Diables".

Le parquet de Paris a annoncé mercredi avoir ouvert une enquête préliminaire pour "agressions sexuelles" sur mineure de moins de 15 ans "par personne ayant autorité" et "harcèlement sexuel". L'enquête a été confiée à l'Office central de la répression de la violence faite aux personnes (OCRVP).

Interrogée mercredi matin sur l'affaire, la garde des Sceaux Nicole Belloubet avait estimé qu'Adèle Haenel "devrait saisir la justice". "Elle a tort de penser que la justice ne peut pas répondre à ce type de situations", a affirmé la ministre sur France Inter, tout en saluant le caractère "très courageux" de sa démarche.

0 Commentaire (s)Réagir

Expat & Vie Pratique

LYCÉES FRANÇAIS DU MONDE

OLIVIER BROCHET - "L’enseignement français : l’excellence pour tous"

Le directeur de l’AEFE, Olivier Brochet, revient avec nous sur les enjeux de ce plan de développement et la stratégie de l’Agence pour mener à bien ce chantier titanesque.

Ma Vie d'Expat

1e édition forum professionnel : les alumni de l'ALFM se retrouvent !

Parce qu’ils sont estimés à plus de 600 000 personnes sur le globe, les anciens élèves des lycées français du monde constituent une communauté d’almuni des plus prometteuses à fédérer

Expat & Emploi

1e édition forum professionnel : les alumni de l'ALFM se retrouvent !

Parce qu’ils sont estimés à plus de 600 000 personnes sur le globe, les anciens élèves des lycées français du monde constituent une communauté d’almuni des plus prometteuses à fédérer

Le Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles