Vendredi 21 septembre 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Renouvellement de 6 sièges de sénateurs

Par Marie-Pierre Parlange | Publié le 21/09/2017 à 12:22 | Mis à jour le 21/09/2017 à 15:26
Sénat France

Le 24 septembre prochain, le mandat de six ans de près de la moitié des sénateurs prend fin. C’est le cas pour 6 des 12 sénateurs représentant les Français de l’étranger. Qui se présente pour siéger au Palais du Luxembourg ? Les candidats de 10 listes seront départagés par les grands électeurs

Qui sont les grands électeurs ?

- Les conseillers consulaires


En mai 2014, les Français de l’étranger ont voté pour élire 443 conseillers consulaires qui siègent dans des conseils consulaires réunis sous la présidence du chef de poste diplomatique ou consulaire au moins deux fois par an. Ces conseils consulaires participent à la mise en place des politiques conduites pour les Français de l’étranger (enseignement, aides sociales, emploi et formation professionnelle, etc.), et votent aux sénatoriales.

- Les délégués consulaires


A ces conseillers s’ajoutent 68 délégués consulaires. Ceux-ci ont été élus pour corriger les écarts démographiques entre circonscriptions (un délégué pour 10.000 inscrits). Leur rôle se limite à celui de grand électeur pour les sénatoriales.

- Les députés


11 députés des Français de l’étranger ont été élus en juin dernier.

- Les sénateurs


Les 12 sénateurs sortants des Français de l’étranger complètent le collège électoral.

Ils seront donc en tout 534 à élire les 6 sénateurs.

Quelles sont les listes en présence ?

Deux sénateurs sortants sur les 6 postes à renouveller ne se représentent pas. Il s’agit de Christianne Kammermann (LR) et de Jean-Pierre Cantegrit (LR). 10 listes composées de 8 personnalités ont été déposées pour ces élections.

- "Français du Monde, la gauche unie, écologiste et solidaire"
Cette liste est menée par la sénatrice PS sortante Hélène Conway-Mouret, ancienne ministre déléguée chargée des Français de l’étranger sous le gouvernement Ayrault. En seconde place figure Jean-Yves Leconte, également sénateur PS sortant. 


- "USCE : union citoyenne solidaire et écologiste" 
Conseiller consulaire à Haïti, David Millet conduit une liste qui se veut “une alternative de gauche, écologiste et citoyenne aux listes du PS et d’En Marche”. Cette liste a reçu le soutien d’Europe Écologie les Verts, du Parti Communiste, du Parti Pirate et d’Ensemble.
Lire ici la Tribune de cette liste.

"Alliance Ecologiste Indépendante" 
Liste menée par Naïma Moghir.

"Ensemble, une force pour les Français de l’étranger
Cette liste est conduite par Philippe Grangeon. Co-fondateur du mouvement En Marche ! avec Emmanuel Macron, Philippe Grangeon est dirigeant chez CapGemini depuis 2004. Ses adversaires politiques contestent ce choix car il ne réside pas à l’étranger. Lui préfère mettre en avant « sa détermination, son influence et son parcours international seront précieux pour obtenir des avancées concrètes ». Sur sa liste figure également Sophie Lartilleux-Suberville, Conseillère consulaire pour la circonscription de San Francisco, et Marc Villard, le président de l’Assemblée des Français de l’étranger (AFE). 
Lire ici la Tribune de cette liste.

La droite part favorite pour ce scrutin mais peine à se rassembler. Plusieurs listes s’affronteront.

"Soyons unis pour les Français de l’étranger !"
Liste conduite par la sénatrice LR sortante Joëlle Garriaud-Maylam, accompagnée notamment d’Olivier Piton, conseiller à l’AFE pour la circonscription États-Unis et par Fabienne Blineau, conseillère à l’AFE pour la circonscription Asie centrale et Moyen-Orient. Cette liste a reçu de nombreux soutiens de personnalités de droite, d’Alain Juppé à Alain Marsaud, en passant par Jean-Pierre Raffarin.

"Français de l’étranger, relevons la tête !
Liste conduite par Louis Duvernois, sénateur LR sortant. 
Lire ici la Tribune de cette liste.

"Agir ensemble pour les Français de l’étranger"
Cette liste, conduite par Ronan Le Gleut, Conseiller à l’AFE pour la circonscription Allemagne, Autriche, Slovaquie, Slovénie, Suisse, rassemble des Républicains dissidents et des UDI.

"Bansard 2017 – La voix des Français de l’étranger"
Liste conduite par Jean-Pierre Bansard, ancien membre de l’Assemblée des Français de l'étranger (AFE) au titre des « personnalités qualifiées ».
L’homme d’affaires de 77 ans a fondé l’Alliance Solidaire, qui se veut apolitique, en 2010 et se présente pour la troisième fois au sénat.

"Rassemblement des indépendants – Servir les Français de l’étranger"
Liste conduite par Georges-Francis SEINGRY, Vice-président de l'Assemblée des Français de l'étranger.
Lire ici la Tribune de cette liste.

"Vite et loin"
Liste emmenée par l’avocat Eric-André Vigneron.
Lire ici la Tribune de cette liste.

Nous vous présenterons la semaine prochaine les tribunes des listes qui ont souhaité communiquer sur leur démarche et leur programme.

Plus d’informations sur la composition des listes ici : senatoriales2017.senat.fr/circonscription/998-francais-etablis-hors-de-france
 

Marie Pierre Parlange

Marie-Pierre Parlange

Diplômée de l'EM Lyon, de chinois et d’Histoire de l'Art, elle a vécu de nombreuses expatriations, de Milan à Singapour en passant par Istanbul, Casablanca, Pékin ou Bangkok. Elle a rejoint lepetitjournal.com en 2008 et en est la directrice éditoriale.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités Expat & Politique

INTERVIEW

ANNE GENETET – "Les non-résidents ne sont pas des nantis"

Changer l’image "galvaudée" des Français de l’étranger et leur faciliter la vie, tel est l’objectif du rapport remis par la députée Anne Genetet au Premier ministre. Fiscalité, protection sociale...

Vos élus

Tout savoir sur les représentants des Français de l’étranger : les députés, les sénateurs, le secrétaire d’état et l'assemblée des Français de l’étranger.

voir plusZ

Circonscriptions

Tout savoir sur les 11 circonscriptions des Français de l'étranger : les pays, leur fonctionnement, les élus et les résultats des dernières élections

voir plusZ