Shanghai

SANTE 2017 - Les bonnes résolutions de l’équipe française du Raffles (publi-info)


Nous avons souvent l'impression que le rythme de nos vie s'apparente à une course de fond et la moindre baisse de forme nous inquiète. Si seulement nous pouvions ne jamais tomber malade ?! C'est ce que nous vous souhaitons pour 2017. Voilà 10 résolutions pour se maintenir en santé.


 

 

Manger équilibré

Il n'y a pas d'aliments tabous, tous apportent quelque chose à notre corps même si ce n'est que du plaisir. il faut prendre le temps de déguster, afin de bien ressentir votre satiété. S’accorder une pause pendant le repas et se demander si l’on a encore faim ?

N'oubliez pas de vous hydrater, l'eau chaude ou froide aide au maintien du volume plasmatique et vasculaire, approvisionne les tissus en minéraux, aide à réguler la température. Votre cerveau est à 70 % de l'eau, mal hydraté, il fonctionne moins bien.

Bouger

Marcher 30 minutes par jour même avec la pollution est mieux que de ne pas marcher. À ces trente minutes, il faut ajouter 3 séances de sport d'intensité suffisante pour muscler notre cœur. Un cœur bien musclé a permis à un cycliste de 105 ans de maintenir une vitesse de 20 kilomètres heures pendant une heure. En faisant marcher nos muscles nous utilisons aussi notre cerveau, nous augmentons le flux sanguin, une meilleure irrigation garantit un meilleur fonctionnement cognitif.

Bien dormir

Nos vies trépidantes laissent moins de place aux heures de sommeil et pourtant c’est un facteur majeur de bonne santé. Dormir tôt avant minuit et se lever tôt. Le grand horloger du cerveau se situe dans le noyau supra-chiasmatique situé derrière nos yeux et est relié à la rétine. Si les yeux perçoivent la lumière, le cerveau stimule les sécrétions hormonales qui permettent d'être en éveil. Nos fonctions organiques dépendent de cette horloge. C'est dire l'importance de sortir à la lumière du jour (15 minutes d'exposition au soleil permet de synthétiser 80% de nos besoins en vitamine D). Manger léger, éviter l'alcool, la nicotine, le café après 14 heures. Éteindre les ordinateurs, iPhone et autres connections pendant la nuit. La température doit être d’environ 18 degrés dans la chambre et le matelas de bonne qualité.

Respecter les règles simples d'hygiène

Se laver les mains pour éviter les transmissions de microbes, aérer les pièces de la maison. En hiver, hydrater sa peau. Soigner les ongles abîmés et autres petits bobos dermatologiques qui peuvent être la porte d'entrée d'infections.

Soigner et surveiller les dents, s'initier au fils dentaire, changer sa brosse à dent, utiliser le bon dentifrice... Prendre son rendez-vous annuel chez le dentiste.

S'accorder des pauses dans la journée

Fermer les yeux, respirer et laisser vous aller à vos rêveries... Quelques minutes suffisent, pas besoin de dormir. Cela aide à améliorer la concentration, l'attention et donc permet de garder une certaine efficacité au travail.

Entretenir vos liens amicaux

La communication est indispensable pour alimenter notre énergie. Elle apporte un sentiment de sécurité qui diminue notre anxiété. Elle stimule l'activité cérébrale et stabilise les émotions.

Rester ouvert aux autres

Lisez, écoutez, intéressez-vous à ce qui se passe autour de vous et dans le monde. Non pas sur les réseaux sociaux mais dans la vraie vie. Choisissez de rejoindre une association sportive, caritative. S'occuper d'autrui donne souvent un sentiment d'appartenance et donne du sens à nos vies.

Prendre du plaisir

Riez, dansez, émerveillez-vous. Il y a plein de petits moments savoureux même dans les moments de grand chagrin. Il faut apprendre à les percevoir pour garder du plaisir dans les moments de tourments.

Tenter de nouvelles expériences

Faites de nouvelles activités, calligraphie, qiqong, chinois, yoga, peinture, couture. Tout est bon car tout ce qui est nouveau nécessite de créer de nouveaux réseaux neuronaux. Et améliore la neuroplastie... C'est-à-dire retarde le vieillissement cérébral.

La dernière résolution est sans doute le challenge de l'année : pouvoir tenir les précédentes tout au long de l'année.

Bonne année et meilleurs vœux !

L'équipe française du Raffles pour www.lepetitjournal.com/shanghai Lundi 16 janvier 2017

 

Médecine Générale ∙ Bien Être ∙ Dentisterie & Orthodontie ∙ Dermatologie ∙ Gynécologie & Obstétrique ∙ Pédiatrie ∙ Orthopédie ∙ Conseils aux voyageurs

 

 
Hotline : +86 (21) 6197 2300
1801 Hong Mei Rd | Level 2 Innov Tower | Shanghai Xuhui District 200233

 

 

 
Shanghai

EDUCATION - La langue de Lu Xun, vecteur d’intégration au Xinjiang (Le Vent de la Chine)

Depuis 2004, la Chine pratique le bilinguisme scolaire au Xinjiang dans 78% des établissements — système qui en vérité privilégie le mandarin sur le ouïghour (cinq matières dans l’un, seulement une dans l’autre). Mais il "intéresse" le jeune Ouïghour au résultat, lui octroyant jusqu’à 50 points supplémentaires au Gaokao (Bac) et aux concours de cadres, pourvu qu’ils le présentent dans la langue de Lu Xun.

HANGZHOU - Top 10 des bonnes adresses

À juste 200 km au sud de Shanghai, un week-end à Hangzhou est un incontournable et vous ne pourrez être que séduit par son vieux quartier, ses…
Actualité Chine

EDUCATION - La langue de Lu Xun, vecteur d’intégration au Xinjiang (Le Vent de la Chine)

Depuis 2004, la Chine pratique le bilinguisme scolaire au Xinjiang dans 78% des établissements — système qui en vérité privilégie le mandarin sur le ouïghour (cinq matières dans l’un, seulement une dans l’autre). Mais il "intéresse" le jeune Ouïghour au résultat, lui octroyant jusqu’à 50 points supplémentaires au Gaokao (Bac) et aux concours de cadres, pourvu qu’ils le présentent dans la langue de Lu Xun.
Une internationale

RESEAU PSY EXPAT – Trouver un psy francophone à l'étranger

Comment être accompagné dans sa mobilité si l’on a besoin d’un suivi psychologique ? Créé par deux psychologues expatriées en Asie, Réseau PsyExpat est une plateforme à but non lucratif qui facilite la recherche de thérapeutes francophones partout dans le monde et les échanges entre professionnels
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Le sacrifice du conjoint suiveur

Selon une enquête récente auprès de la population francophone expatriée, 49% des conjoints suiveurs en recherche d’emploi auraient le sentiment d’avoir sacrifié leur carrière*. Ce chiffre m’a interpellée, car je trouve cela dommage de voir autant de personnes qui voient leur expatriation comme un sacrifice de leur carrière. 
Expat - Politique
Magazine