INSOLITE - Les perles en verre de Ibu Yekti

 

 

 

Au cœur de l’animé quartier de Pasar Minggu, au sud de Jakarta, Ibu Yekti reçoit dans sa maison javanaise. Une maison toute de bois, sans clou et sans murs, ouverte sur l’extérieur et pourtant parfaitement isolée de la rue, de la pluie, des regards. Cette maison tropicale abrite une collection de perles impressionnantes. Voyage au pays des perles.

Toute fine, extrêmement élégante, souriante et douce, Ibu Yekti raconte sa passion des perles. Elle a débuté à Jalan Surabaya dans les années 70. A l’époque on y trouvait des perles vénitiennes anciennes. Ces perles pullulaient en Indonésie et on en trouvait à travers tout le pays car elles servaient de monnaies d’échange contre les épices autrefois. Attirée par leur finesse, leur dessin, Ibu Yekti a décidé de les copier. Originaire de l’Est de Java, Yekti connaissait un petit village spécialisé dans la fabrication de chapelets en verre, que chaque religion utilise. Avec peu de moyen, elle décide de faire travailler les artisans avec du verre recyclé : flacons de parfum, bouteilles de cosmétiques, ampoules … le verre est broyé, fondu et ensuite chauffé et tourné pour en faire des myriades de perles toutes plus fines les unes que les autres.

Aujourd’hui, Ibu Yekti vend ses perles dans sa jolie maison, sur rendez-vous. Prévoyez d’y passer plusieurs heures tant il y a de choses à voir et de sources d’inspiration. Sa clientèle est aujourd’hui composée à 90% de japonaises qui savent apprécier la qualité et la finesse du travail de Yekti et de ses artisans. Vous pouvez faire fabriquer sur place vos collier, broche, bracelet, boucles d’oreilles ou encore porte-clés. Les variations et les combinaisons sont infinies. Ibu Yekti elle-même ne sait pas combien elle a de perles, par contre elle saura parfaitement trouver celles qui vous conviennent le mieux. Et Ibu Yekti dans sa grande humilité et gentillesse, s’adressera à vous dans la langue de Molière qu’elle maîtrise parfaitement, quoiqu’elle en dise !

Sur rendez-vous uniquement Ibu Yekti +62 811 101789

Amélie Heim (www.lepetitjournal.com/jakarta) mercredi 11 janvier 2017

Crédit Photos : M. Dassonville, C. Feder, P. Grenouilleau, V. Ouvrard

 

TAX AMNESTY - Derniers développements sur le programme d'amnistie fiscale en Indonésie

À la fin de janvier 2017, environ 665 000 personnes ont souscrit au programme d'amnistie fiscale lancé en juillet 2016 par le gouvernement indonésien. Bien que ceci augmente le nombre de contribuables en Indonésie, la faible conformité fiscale des Indonésiens demeure une préoccupation majeure. Seuls 30 millions d’individus et de sociétés sont enregistrés comme contribuables pour une population d'environ 250 millions de personnes, selon les…

VACANCES - Attention aux morsures

L’heure des vacances de février a sonné pour les élèves scolarisés au Lycée Français de Jakarta. L’occasion, non pas de skier mais de découvrir la…
Une internationale

JÉRÔME COMMANDEUR – Aux commandes... des César

De Commandeur à commandant il n’y a qu’un pas. Pas étonnant alors qu’on entende souvent l’humoriste répondre "commandant de bord" quand on lui demande ce qu’il aurait aimé faire quand il était petit. Et même s’il n’a pas tout à fait réalisé son rêve d’enfant, que Jérôme Commandeur se rassure… Tout semble lui sourire ces dernières années. De la scène au cinéma en passant par la réalisation, sans oublier l’animation de la 42ème Cérémonie des César…
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING - "Je porte des habits qui ne me vont plus"

Nicolas Serres Cousiné est un contributeur régulier de la rubrique coaching du site lepetitjournal.com. Ce mois-ci, il répond à l’un de nos lecteurs, Michel, qui ne supporte plus la vie de fou qu’il mène à Londres depuis maintenant 20 ans.
Expat - Politique

BENOIT HAMON - "Je suis plutôt favorable à l’harmonisation fiscale"

Benoît Hamon, candidat de la Belle Alliance Populaire à l’élection présidentielle de 2017 en France, était en visite à Lisbonne. L’occasion pour lui de rencontrer les dirigeants portugais de la gauche au pouvoir, notamment le Premier ministre Antonio Costa. Il était accompagné, lors d'une rencontre avec des ressortissants français installés au Portugal, de Gabrielle Siry, candidate du PS pour la 5ème circonscription pour les prochaines législatives.
Magazine