FÉMINISME EN INDONÉSIE - Rencontre avec Gadis Arivia, une figure militante

Gadis Arivia est une intellectuelle indonésienne, militante féministe. Elle a étudié la philosophie en Indonésie et a passé un doctorat en psychologie sociale à l’Ecole des Hautes Etudes Sociales à Paris en 1994. De retour dans son pays, Gadis a participé aux mouvements étudiants protestataires qui ont conduit à la destitution de Suharto en 1998. En 1995, elle a fondé le Jurnal Perempuan, Journal des Femmes, première revue féministe en Indonésie, qui traite des questions de genres et d’égalité. Elle en est toujours la directrice exécutive. Aujourd’hui elle enseigne la philosophie contemporaine et la théorie féministe à l’Université d’Indonésie et sillonne le pays pour des conférences et des actions visant à la promotion de l’égalité homme-femme dans la société indonésienne. Nous l’avons rencontré suite au Trophée des Alumni qu’elle s’est vue remettre par l’Institut Français d’Indonésie dans la catégorie « société civile » en mars 2017. Gadis Arivia partage avec nous sa vision de la société indonésienne actuelle et ça décoiffe ! 

PRESIDENTIELLE – Micro-trottoir auprès d’Indonésiens francophones

A J-18 du premier tour de l’élection présidentielle française, la dernière enquête du Cevipof pour Le Monde indique que 66% des électeurs ne savent toujours pas avec certitude quel bulletin ils mettront dans l’urne le 23 avril. Et les Indonésiens, s’ils le pouvaient, pour qui voteraient-ils ? Nous avons posé cette question saugrenue à neuf d’entre eux de tout âge et de toute profession, tous francophones et francophiles. Leurs réponses reflètent un ressenti, une envie de modération et le rejet des extrémismes, elles ne sont pas fondées sur une analyse poussée des programmes. Un regard en forme de clin d’oeil sur notre pays et le choix auquel nous allons devoir faire face prochainement.  

BOURSE DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS - Les débuts prometteurs d'un jeune avocat indonésien

De haut de ses 22 ans, Bhirawa Arifi représente parfaitement cette jeunesse indonésienne « biberonnée » à la mondialisation avec néanmoins un sens patriotique aigu au point de vouloir à tout prix mettre ses compétences au service de son pays. Le futur avocat partage ses expériences, son parcours et ses vues très matures sur son pays, sa justice et même l’actualité politique.

ROSELYNE - Un professeur d'indonésien à la croisée des cultures

Sa silhouette, ses robes en batik, son professionnalisme sont connus de plusieurs générations d’expatriés francophones, en quête d’apprentissage du « bahasa indonesia ». Guru Roselyne enseigne la langue indonésienne depuis une vingtaine d’années. Sa particularité : elle parle parfaitement le français et pour cause, c’est sa langue maternelle. Alors que les cours lui laissent peu de temps pour raconter son parcours, lepetitjournal.com/jakarta l’a questionnée et vous en dit un peu plus sur cette figure de la communauté francophone expatriée à Jakarta.

INSOLITE - Les perles en verre de Ibu Yekti

Au cœur de l’animé quartier de Pasar Minggu, au sud de Jakarta, Ibu Yekti reçoit dans sa maison javanaise. Une maison toute de bois, sans clou et sans murs, ouverte sur l’extérieur et pourtant parfaitement isolée de la rue, de la pluie, des regards. Cette maison tropicale abrite une collection de perles impressionnantes. Voyage au pays des perles.

FRANCOPHILES - Un cercle pas comme les autres

Quand l’amour de la langue de Molière rassemble des passionnés de la culture française en plein après-midi dans un bel endroit blotti au coeur de Kemang cela donne une parenthèse agréable dans la tumultueuse Jakarta. C’est l’occasion d’une rencontre passionnante avec des francophiles francophones qui, malgré l’éloignement, font vivre un lien vibrant entre l’Indonésie et la France. Reportage chez Dia.lo.gue, au pays de la francophilie érudite. 

ENA - Mexind, promotion Winston Churchill

Une chemise en batik conventionnelle, le regard pétillant, la gentillesse et l’ouverture d’esprit affichées sur le visage, le premier contact avec Mexind est très agréable, la conversation qui s’en suit confirme les premières impressions. Mexind est indonésien, il a 27 ans et il sort de l’ENA. Aujourd’hui, il travaille chez Airbus à Jakarta, en charge des Affaires Publiques. Mexind nous raconte son parcours déjà hors norme avec simplicité. 

AÏD EL-FITR : Jakarta vide comme jamais

Chaque année, à la fin du ramadan, un petit miracle s’accomplit : le centre de Jakarta découvre les joies d’un trafic fluide ! Jakarta Pusat se retrouve ainsi déserté et, pour ainsi dire, démacetisé. 
Une internationale

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.

COACHING - Le sacrifice du conjoint suiveur

Selon une enquête récente auprès de la population francophone expatriée, 49% des conjoints suiveurs en recherche d’emploi auraient le sentiment d’avoir sacrifié leur carrière*. Ce chiffre m’a interpellée, car je trouve cela dommage de voir autant de personnes qui voient leur expatriation comme un sacrifice de leur carrière. 
Expat - Politique
Magazine