VOYAGE - A la découverte des îles Moluques, paradis du bout du monde

Il y a quelque temps, nous vous avons présentés l'initiative de WWF dans le domaine de la pêche durable et de notre décision d’'adhérer au programme Seafood Savers.  Les audits se sont achevés avec succès et dans quelques semaines, nous irons officiellement signer l’'accord entre Komunal 88 et le WWF, accord qui nous verra joindre les rangs de Seafood Savers. Et justement, afin de préparer les futurs menus, Chef Nicola et moi nous sommes rendus à Kei Island pour y rencontrer une communauté de pêcheurs de crabes au fond des mangroves des Moluques du sud est (Maluku Tenggara).

Disons-le tout de suite, si votre idéal de voyage c’'est la foule de Kuta ou de Seminyak, des touristes partout et des bars à chaque coin de rue, vous allez peut-être être déçus à Kei mais si vous voulez découvrir une Indonésie plus discrète, plus intime, plus naturelle, alors faites vos bagages sans délai !

Aller à Kei Island nécessite de passer par Ambon. La capitale des Moluques, fort bien desservie au départ de Jakarta s’'atteint en seulement 3h30 de vol direct par Garuda ou Lion Air (les deux compagnies qui desservent également Langgur, votre destination finale).  À l'’aller, une escale de quelques heures à l’'Aéroport International Pattimura (AMQ) vous servira de chambre de décompression pour oublier Jakarta, dire adieu au stress, mais aussi sans doute profiter d’'une des dernières connections internet presque fiables (sur Kei, ce sera autre chose). 

Un vol de 1h30 vous amène à l’'aéroport de Langgur (LUV). Comme dans tous les endroits touristiquement sous-développés, il vaut mieux arranger son transport sous peine de se voir appliquer des tarifs un peu élevés.  Je vous recommande de contacter Pak Guntur (+62 813-4335-9063) en vous recommandant de JC et Ina (nous avons payé 500,000 par jour, chauffeur compris plus le carburant, mais vous pouvez conduire vous-mêmes).

Si vous souhaitez une expérience en bord de plage, un peu rustique mais bon marché et très confortable au demeurant, réservez à Savana Cottages dans le nord de l’île KeI Kecil. 

Lucy, la propriétaire est adorable, son mari, Gerson est haut en couleurs, la cuisine y est fraîche et de qualité et les bungalows propres.  Et puis les toilettes en-dehors de la chambre et les douches à l’'eau de température ambiante permettront aux enfants de découvrir un autre type de confort.

Lucy +62 821-9922-8981 (WhatsApp et SMS)

Gerson +62 813-4308-3856 (Facebook et SMS)

http://bit.ly/savanacottages pour trouver l’'endroit sur google maps

Une chambre pour deux coûte 200,000 par nuit seulement. 

Si votre portable a un abonnement Telkomsel, bien joué car c’'est le seul réseau sur Kei. Sinon, il vaut mieux dès l’'arrivée ’acheter une carte simPATI avec un quota internet pour rester en contact (un magasin d’'électronique parfait à côté du supermarché GOTA (Pak Guntur y va les yeux fermés –ou presque)

Prenez contact avec Pak Neles (+62 852-8092-5251) et demandez-lui de vous emmener d’'île en île.  Il travaille pour WWF et aura soin de vous piloter dans des endroits qu’'il faut à la fois apprécier et protéger, comme par exemple Baeer Island,

Ou louez une moto pour aller passer la journée à Pasir Panjang dans un des gazebos d’Ibu Avelyn (+62 823-9967-8268).

Ne manquez pas d’'aller déjeuner ou dîner au restaurant Forganza http://bit.ly/Forganzacafe

Le reste du temps, balades à pied ou en moto pour y rencontrer des gens adorables et accueillants (il vaut mieux pouvoir parler l'Indonesien, même si ce n’'est qu’'un tout petit peu), des centaines de chiens au milieu de la route, des centaines d’'églises, bref, le dépaysement complet par rapport à Jakarta.

A suivre...

Prochain épisode, les mangroves et les crabes de Kei Kecil.

(www.lepetitjournal.com/jakarta) mercredi 19 avril 2017

Crédit Photos : JC

Cet article est sponsorisé par Komunal88 qui vous encourage à manger sainement.
Tel (021) 719-4673Komunal 88 est ouvert 
chaque jour de 07h00 à 20h00
le weekend (vendredi, samedi et dimanche) de 07h00 à 22h00
Jl. Ampera Raya NO 5-6 / Pejaten Barat / map http://bit.ly/Komunal-88
Tel (021) 719-4673
 

MODE - De Paris à Bali avec Anaïs Amans, co-créatrice de OH SISTERS

Aujourd’hui on va vous faire voyager ! Ou plutôt, on part en voyage avec Anaïs, créatrice de la marque de prêt-à-porter pour femmes OH SISTERS, Parisienne de naissance, anciennement journaliste au Cambodge puis styliste au Vietnam, et aujourd’hui entrepreneur à Bali !
Une internationale

DON'T GO TO ALGERIA – Tolt : "J’ai envie de découvrir les pays qui souffrent des préjugés"

Benjamin Martinie, alias "Tolt". Un an après avoir connu un franc succès avec sa vidéo « Don’t go to Iran » qui efface tous les stéréotypes entendus sur la République islamique, Benjamin Martinie, alias Tolt, revient avec une nouvelle vidéo, cette fois sur l’Algérie, tout en gardant le même concept. Le principe est simple, « Tolt » part deux semaines dans le pays en question, et y découvre sa culture et son peuple.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine