MARCHÉS DE JAKARTA - Rénover la tradition

 


 

Cette semaine JC et Nicolas, le propriétaire et le chef du Komunal88 sont allés à la rencontre du directeur de Pasar Raya une société d'économie mixte qui est en charge de la gestion de marchés traditionnels et de marchés de gros dans la capitale indonésienne. Comment dynamiser et rénover un secteur traditionnel ? C'est ce que leur explique Bapak Arief Nasrudin.

Qu'est-ce que Pasar Jaya  ?

Pasar Jaya est une société détenue par la collectivité locale de Jakarta sous la tutelle du gouvernorat de DKI  (soit la Région Spéciale de la Capitale). Elle est Créée fin 1966 à l’initiative de Pak Ali Sadikin, l’un des premiers gouverneurs de Jakarta, à l’époque de ‘Bung Karno’. Elle a pour mission depuis plus de 50 ans de développer les marchés traditionnels publics de notre ville. Pasar Jaya gère aujourd’hui 153 marchés dans toute la ville. Deux millions de visiteurs s’y rendent chaque jour, soit approximativement 20% de la population de Jakarta.

Le but de Pasar Jaya est de fournir un service public dans le secteur de la distribution. En plus de gérer la location des emplacements sur chaque marché, elle apporte une aide aux petits commerçants, contribue à la stabilité des prix et permet la distribution rapide des biens et des services.

Que trouve-t-on dans les marchés gérés par la société Pasar Jaya ?

Dans les marchés traditionnels la société Pasar Jaya fournit directement à ses locataires, c'est à dire les petites échoppes qui vendent au public, des produits d’épicerie non périssables. Elle fournit aussi les oignons et les piments, ceci dans un esprit de lutte contre la spéculation sur des ingrédients indispensables à la cuisine Indonésienne.

Dans le cadre de notre projet de développement nous avons aussi reçu l’autorisation du gouvernorat de Jakarta de fournir prochainement les produits frais tels que fruits et légumes, viandes et volailles. Mais d’ores et déjà, on trouve absolument de tout dans chacun des marchés, car chaque commerçant a ses fournisseurs et se spécialise dans une catégorie assez précise. Pasar Jaya, c’est donc sous un même toit le boucher, le crémier, le marchand de légumes, le boulanger.

Les enseignes de la grande distribution existent partout en Indonésie. Y a-t-il un futur pour les marchés traditionnels?

La volonté du gouvernorat est de préserver les valeurs traditionnelles de la société Indonésienne et faire ses courses est une part importante de notre culture. Pasar Jaya a donc déjà commencé à intégrer l’originalité unique des marchés traditionnels (notamment le marchandage, l’emballage sur place, le contact humain…) avec une chaine logistique moderne telle que l’utilise la grande distribution.

Ainsi, Pasar Jaya propose déjà gracieusement à ses locataires d’adopter un système ‘prêt-à-porter’ de minimart. Pasar Jaya prend en charge la décoration etl’organisation des étagères, l’approvisionnement et la gestion du stock. Les locataires, eux, gardent le nom du magasin et leur indépendance et progressent en qualité de service sans supporter de contrainte financière supplémentaire.

Où trouver les marchés gérés par Pasar Jaya?

Au Sud de Jakarta, la région où vous habitez probablement, citons : Pasar Blok M (Melawai), Pasar Santa, Pasar Mayestik qui sont les marchés les plus gros et les plus connus des expatriés, mais si vous voulez découvrir le marché le plus proche de chez vous (sur les 153 qui existent !) rendez-vous en ligne http://www.pasarjaya.co.id/

(www.lepetitjournal.com/jakarta) Mercredi 8 mars 2017

Crédit Photos : L.Pech

Propos recueillis par JC
Cet article est sponsorisé par Komunal88 qui vous encourage à manger sainement
 
Komunal 88
est ouvert chaque jour de 07h00 à 20h00
le weekend (vendredi, samedi et dimanche) de 07h00 à 22h00
Tel (021) 719-4673
Jl. Ampera Raya NO 5-6 / Pejaten Barat / map http://bit.ly/Komunal-88
Tel (021) 719-4673

 

 

 

 

 

SANTÉ – À ville polluée, problèmes respiratoires

A Jakarta vos poumons peuvent être agressés par deux principaux facteurs. L'un est infectieux et l'autre inflammatoire, causé par la pollution. Il n’est donc pas rare de souffrir d’infection ou d’inflammation de l’appareil ORL qui nécessite une vigilance et des traitements. Le Docteur Amélie Renaud fait le point sur les différents risques et leurs solutions. 
Une internationale

NI PLUS NI MOINS – Dialoguer avec l’actu sur Facebook Messenger !

Il y a presque deux mois 4 étudiants, basés entre Londres et Paris lançaient « Ni plus ni moins » : application d’un nouveau genre, qui permet à ses utilisateurs de discuter tous les jours avec l’actualité en recevant un debrief complet de ce qui se passe dans le monde. Mais inutile de chercher à télécharger cette nouvelle app. Vous ne la trouverez pas. En fait, « Ni plus ni moins », n’est ni plus ni moins qu’un Bot sur Messenger. On vous…
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

VOYAGES D’AFFAIRES – Les risques encourus quand on prend trop souvent l’avion

Valorisés par la société, et souvent encouragés par les entreprises, les voyages d’affaires pourraient pourtant être préjudiciables pour la santé, aussi bien morale que physique. Le manque prolongé de sommeil, les changements répétés d’horaires, cumulés au stress procuré par le travail, finissent par avoir un impact sur les « business travellers ». 

COACHING - Comment réinventer sa carrière grâce à une non-équivalence des diplômes à l’étranger

Vous êtes psychologue, sage-femme, orthophoniste, juriste, avocate, médecin, pharmacienne….et votre diplôme n’est pas reconnu dans le pays dans lequel vous vivez. Cela fait plusieurs années que vous exerciez ou bien, vous venez juste de terminer votre formation dans le cadre d’une reconversion, vos perspectives sont les mêmes : il est tout à fait possible de réinventer positivement votre carrière. 
Expat - Politique

REPUBLIQUE EN MARCHE – Qui sont les candidats pour les Français de l’étranger ?

Ils sont inconnus du grand public et pourtant, forts du score important d’Emmanuel Macron à l’étranger, ils pourraient créer la surprise et vous représenter à l’Assemblée nationale. Jeunes ou moins jeunes, issus de la société civile, de la tech ou dans la politique de longue date, on lève le voile sur leurs profils et leurs ambitions
Magazine