RECETTE - Pâtes fraîches sans machine

Faire ses pâtes à la main n'est pas forcément un tour de force.  En famille ou avec des invités, faire ses pâtes maison est une méthode garantie pour des résultats exceptionnels. Découvrons les Orecchiette Ortolana de Chef Nicola, sans machine et sans embrouilles. Cette recette est végétarienne, ce qui peut vous donner quelques idées lorsque des invités ont des spécificités alimentaires...

Orecchiette en Italien signifie petite oreille...au vu de la photo du plat, on comprend bien pourquoi. Contrairement aux autres pâtes, pas besoin de laminer la pâte ni de la passer dans une machine à découper.

Ingrédients pour 4 personnes :

Pour les pâtes

120 g de farine de blé dur (semolina en Italien)

280 g de farine

240 ml d’eau

Une pincée de sel 

Pour la Sauce 

300 ml d’huile d’olive vierge

20 ml de vin blanc

4 gousses d’ail

1 oignon blanc

1 poivron rouge

1 courgette

1 aubergine

1 carotte

½ cèleri

1 oignon blanc

Une quinzaine de tomates-cerises 

Une boite de tomates épluchées

Du basilic

Sel et Poivre 

Au robot, mélanger les farines et le sel, puis y incorporer l’eau petit à petit.

Continuer de pétrir pendant quatre à cinq minutes  jusqu’à ce que la pâte soit souple et ne colle plus aux doigts. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser reposer la pâte, recouverte d’un torchon, 10 à 15 minutes.

L’abaisser ensuite au rouleau à pâtisserie jusqu’à un centimètre d’épaisseur environ.

Couper des lanières de 1 cm de large dans cette pâte, puis en cubes de 1 cm.

C’est maintenant qu’on s’amuse (on peut même le faire faire aux enfants) :

sur un plan de travail fariné, écraser les cubes avec son pouce en glissant en diagonale pour obtenir la forme d’une oreille .

 

 

 

 

 

 

 

 

Un peu d’entrainement et tout ira bien ! Fariner les pâtes pour éviter qu’elles ne collent. Un truc supplémentaire : vous pouvez utiliser le dos d’une cuillère ou un couteau si vous n’arrivez pas avec le pouce.

Et maintenant, pour la sauce !

Couper un oignon, le poivron, la courgette et l’aubergine en morceaux de 2 à 3 cm, les faire blanchir une minute dans de l’eau bouillante, puis les égoutter et arrêter leur cuisson immédiatement dans un grand saladier d’eau et de glaçons.

Dans une grande casserole ou un faitout, mettre un fond d’huile d’olive de qualité (vous pouvez vous reporter à notre article à ce sujet...), y faire revenir à feu moyen les gousses d’ail entières jusqu’à ce qu’elles deviennent dorées, puis y faire sauter les légumes (préalablement bien égouttés). Saler, poivrer, ajouter le vin et laisser cuire à feu doux jusqu’à l’obtention de la texture que vous souhaitez pour les légumes.  Nous préférons les légumes un peu croquants, mais c’est vraiment une question de goût. 

Pour la sauce tomate, commencer par faire un mirepoix (c’est-à-dire couper grossièrement en morceaux d’environ 2 cm le deuxième oignon, le demi-céleri et la carotte) et le faire sauter à feu moyen dans une grande casserole avec le reste de l’huile d’olive.

Une fois que le mirepoix est bien doré et que les légumes ne sont plus croquants, ajouter la boite de tomates et le basilic et laisser réduire à feu doux pendant 45 minutes au moins. Ne pas assaisonner tout de suite !

Passer au mixer pour obtenir la consistance de la sauce et laisser réduire pour encore 15 minutes au moins. 

Pour finir, assaisonner avec sel et poivre. 

Crédit Photos : M. Dassonville, C. Feder, P. Grenouilleau, V. Ouvrard

(www.lepetitjournal.com/jakartamercredi 11 janvier 2017

Cet article est sponsorisé par Komunal88 qui vous encourage à manger sainement. 

Komunal88
Tel (021) 719-4673
Komunal 88 est ouvert chaque jour de 07h00 à 20h00 
le weekend (vendredi, samedi et dimanche) de 07h00 à 22h00 
Jl. Ampera Raya NO 5-6 / Pejaten Barat / map http://bit.ly/Komunal-88

 

 

TAX AMNESTY - Derniers développements sur le programme d'amnistie fiscale en Indonésie

À la fin de janvier 2017, environ 665 000 personnes ont souscrit au programme d'amnistie fiscale lancé en juillet 2016 par le gouvernement indonésien. Bien que ceci augmente le nombre de contribuables en Indonésie, la faible conformité fiscale des Indonésiens demeure une préoccupation majeure. Seuls 30 millions d’individus et de sociétés sont enregistrés comme contribuables pour une population d'environ 250 millions de personnes, selon les…

VACANCES - Attention aux morsures

L’heure des vacances de février a sonné pour les élèves scolarisés au Lycée Français de Jakarta. L’occasion, non pas de skier mais de découvrir la…
Une internationale

JÉRÔME COMMANDEUR – Aux commandes... des César

De Commandeur à commandant il n’y a qu’un pas. Pas étonnant alors qu’on entende souvent l’humoriste répondre "commandant de bord" quand on lui demande ce qu’il aurait aimé faire quand il était petit. Et même s’il n’a pas tout à fait réalisé son rêve d’enfant, que Jérôme Commandeur se rassure… Tout semble lui sourire ces dernières années. De la scène au cinéma en passant par la réalisation, sans oublier l’animation de la 42ème Cérémonie des César…
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING - "Je porte des habits qui ne me vont plus"

Nicolas Serres Cousiné est un contributeur régulier de la rubrique coaching du site lepetitjournal.com. Ce mois-ci, il répond à l’un de nos lecteurs, Michel, qui ne supporte plus la vie de fou qu’il mène à Londres depuis maintenant 20 ans.
Expat - Politique

BENOIT HAMON - "Je suis plutôt favorable à l’harmonisation fiscale"

Benoît Hamon, candidat de la Belle Alliance Populaire à l’élection présidentielle de 2017 en France, était en visite à Lisbonne. L’occasion pour lui de rencontrer les dirigeants portugais de la gauche au pouvoir, notamment le Premier ministre Antonio Costa. Il était accompagné, lors d'une rencontre avec des ressortissants français installés au Portugal, de Gabrielle Siry, candidate du PS pour la 5ème circonscription pour les prochaines législatives.
Magazine