Jakarta

OCEAN INDIEN – L’association des pays riverains fête ses 20 ans à Jakarta

C’est une première pour Jakarta qui a accueilli du 5 au 7 mars, le 20ème sommet de l’Association des États Riverains de l ‘Océan Indien, IORA. Fondée en 1997, l’association regroupe 21 pays et depuis 2001, la France l’a rejointe en tant que partenaire de dialogue. Le siège est situé à l’Ile Maurice, l’Indonésie en assure la présidence jusqu’en 2018, ce sera ensuite le tour de l’Afrique du Sud pour un mandat de deux ans. Cette association traite de tout ce qui est relatif à l’océan. La sécurité maritime, le commerce, les investissements dans la pêche, la gestion des risques en mer, l’éducation, les technologies ainsi que le tourisme et les échanges culturels sont les principales lignes de travail.

Le président indonésien, Jokowi, lors de son discours auprès des membres représentants de l’IORA, a rappelé « le besoin urgent d’attention sur l’environnement. Dans ce domaine, l’Indonésie combat fermement la pêche illégale ». En 2016, 236 navires ont été arrêtés pour pêche illégale dans les eaux territoriales indonésiennes. Il appelle également « à promouvoir la protection de l’environnement auprès du public ». A l’issue de ce sommet un accord appelé « Jakarta Concord» a été signé entre les 21 pays membres.

Jean-Marie Le Guen, secrétaire d’état chargé du développement et de la francophonie a prononcé un discours sur la place de la France dans l’Océan Indien. De nombreux dialogues sont déjà en place avec les pays riverains sur des sujets d’intérêts communs. Un million de citoyens français vivent dans la zone de l’Océan Indien.

(www.lepetitjournal.com/jakarta) mercredi 8 mars 2017

 

 
A la Une à Jakarta

AÏD EL-FITR : Jakarta vide comme jamais

Chaque année, à la fin du ramadan, un petit miracle s’accomplit : le centre de Jakarta découvre les joies d’un trafic fluide ! Jakarta Pusat se retrouve ainsi déserté et, pour ainsi dire, démacetisé. 
Une internationale

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.

COACHING - Le sacrifice du conjoint suiveur

Selon une enquête récente auprès de la population francophone expatriée, 49% des conjoints suiveurs en recherche d’emploi auraient le sentiment d’avoir sacrifié leur carrière*. Ce chiffre m’a interpellée, car je trouve cela dommage de voir autant de personnes qui voient leur expatriation comme un sacrifice de leur carrière. 
Expat - Politique
Magazine