Istanbul

PUBLI-REPORTAGE – Süperçocuk Evi : transmettre l’amour des langues aux enfants

Süperçocuk Evi est une école linguistique privée destinée aux tout-petits, où l’enseignement se fait en anglais ou en français. Riket Kaspi, qui a fondé cette école il y a 30 ans, en parle plus que jamais avec passion et enthousiasme. Rencontre.

SupercocukEvi_directionLepetitjournal.com d’Istanbul : Comment vous est venue l'idée de créer Süperçocuk Evi ?

Riket Kaspi : J'ai toujours eu un amour inconditionnel pour l'apprentissage des langues. La création de Süperçocuk Evi il y a 30 ans m'est donc apparue comme une évidence. Depuis d'autres partenaires m'ont rejointe : Madame Jale Bilmen, Madame Essy Siton et Madame Nil Pinhas. Grâce à ce partenariat deux secteurs d'apprentissage ont vu le jour : le français et l'anglais.

De gauche à droite : Jale Bilmen, Essy Siton,  Nil Pinhas et Riket Kaspi (photo Süperçocuk Evi)

Mais, au départ, Süperçocuk Evi proposait exclusivement un enseignement en anglais et en turc. C'est lors d'une rencontre avec un couple de Français qui recherchait désespérément une structure d'apprentissage francophone pour leurs enfants que m'est venue l'idée d'ouvrir un secteur langue française pour les tout-petits, car à l'époque il était presque impossible à Istanbul de trouver une telle structure.

Je me suis concentrée tout d'abord sur le choix des enseignantes qualifiées et sur la qualité de l'enseignement que nous allions transmettre, qui était primordiale à mes yeux. Le sérieux et la diversité des programmes que je proposais ont fait que, de fil en aiguille, la fréquentation a été telle que j'ai pu ouvrir plusieurs niveaux d'apprentissage.

Aujourd'hui, Süperçocuk Evi se situe dans un quartier sécurisé à Levent, dans une belle maison individuelle de trois étages avec jardin, arbres fruitiers, jeux de plein air et gardien.

Quels types de classes proposez-vous ?

Il existe plusieurs niveaux d'apprentissage bien distincts : 
- Le play group : destiné aux enfants de 2 ans. Pour un premier pas vers la langue choisie, l'adaptation à la vie en communauté, l'apprentissage en s'amusant, le développement sensoriel, fondé principalement sur l'oral et les jeux.
- La toute-petite section : destinée aux enfants de 2 ans et demi et 3 ans. Pour l'apprentissage de la langue par le biais des jeux, de la création, de la musique. Les cinq sens sont exploités.
- La petite section : pour les enfants de 3 ans à 4 ans. Les activités incluent des processus cognitifs tels que la perception, l'apprentissage, la mémoire, le langage, et la pensée. Le français ou l'anglais oral et écrit se font sous formes d'exercices pédagogiques et ludiques.
- La moyenne section: de 4 ans à 5 ans. Le travail écrit est plus élaboré, début d'apprentissage de l'écriture, perception de la langue française ou anglaise par une immersion totale dans le monde francophone ou anglophone : découverte du pays, des us et coutumes, de la cuisine, des artistes...

Les classes sont formées suivant le mois de naissance, de janvier à juin ou de juillet à décembre, car quelques mois font toute la différence. Pour les plus petits, les groupes sont de 8 à 10 enfants maximum, pour les plus grands nous acceptons environs 14 à 15 enfants par classe. Pour l'accueil il y a plusieurs cas de figures : de 9h00 à 13h00 pour les tout-petits et de 9h00 à 16h00 pour les plus grands (possibilité également de demi-journée).

SupercocukEvi_classeQuelles sont les méthodes d'apprentissage que vous utilisez ?

Les enseignantes de Süperçocuk Evi sont françaises ou anglaises. Les enfants apprennent donc la langue dans sa globalité et peuvent ainsi en découvrir tous les subtilités.

Des salles de classes lumineuses (photo Süperçocuk Evi)

Il y a deux enseignantes par classe, ce qui fonde véritablement un apprentissage en profondeur. Nous mettons un point d'honneur à ce que les classes soient en petit effectif, permettant un travail individuel plus prononcé et la possibilité d'activités très variées, et de pouvoir être à l'écoute de votre enfant, l'aider à avoir confiance en lui en l'encourageant constamment.

Pour les classes en français, il a été mis en place une mixité de programmes, de l’Education nationale et de la méthode Montessori. Nous proposons des ateliers fondés sur les activités sensorielles, adaptées à l'âge de l’enfant. Nous préconisons une certaine liberté d'action de création et d'imagination, supervisés par les enseignantes qui interviennent en cas de besoin.

Pour nous, la maternelle doit être une étape joyeuse, constructive, qui donne à l’enfant l'envie d'aller à l'école et un certain plaisir d’apprendre, le préparant à la suite du parcours scolaire.

Quel est le rôle exact des deux psychologues également présentes à Süperçocuk Evi ?

Deux psychologues/pédagogues sont présentes dans l’école et peuvent intervenir dans les classes à tout moment si nécessaire, mettant en avant le développement social et physique de l’enfant, le bien-être et l'adaptation. Les parents ont la chance de pouvoir s'adresser directement à elles pour toutes questions ou inquiétudes qu'ils peuvent avoir durant la scolarité de leur enfant.

De plus, si un problème quelconque est décelé chez un enfant, les parents peuvent être invités à rencontrer les pédagogues afin d’en discuter et de trouver une solution ensemble afin de pouvoir intervenir dans les plus brefs délais.

supercocukEvi_jardinQuels sont les activités proposées ?

Elles sont nombreuses ! Tous les vendredis, par exemple, une violoniste passe de classe en classe pour transmettre l'amour de la musique aux enfants, répéter ensemble toutes les chansons qui ont été apprises en classe, développer leur ouïe et leur sens du rythme. Des activités sportives sont aussi proposées, comme l’aïkido ou la danse classique, ou encore de la gymnastique ou de la relaxation.

Le jardin et ses arbres fruitiers  (photo Süperçocuk Evi)

Chaque mois, une personne vient à l'école présenter, parler de son métier : des gens passionnés, comme un pâtissier ou un professeur de théâtre. Une sortie extérieure mensuelle est également organisée (sortie découverte). Cela peut être une pièce de théâtre, ou une visite au musée Istanbul Modern, comme c’était le cas cette semaine.

Et je n’oublierai pas notre atelier cuisine-découverte, proposé aux enfants chaque mois afin de mettre en ébullition tous leurs sens. Ils participent à l'élaboration de recettes très simples, ils étalent, mélangent, décorent… L’idée est de leur donner le goût des bons produits, leur faire prendre conscience que manger est un plaisir et leur expliquer d'où viennent tous les aliments qu'ils mangent.

Quelles sont les familles qui s’adressent à Süperçocuk Evi ?

Elles sont de toutes origines, très internationales, souvent européennes. Des parents néerlandais ou chinois peuvent vouloir que leurs enfants soient scolarisés en anglais, de même des parents turcs intéressés par la culture française peuvent avoir envie que leurs enfants bénéficient des méthodes pédagogiques françaises dont je vous parlais.

L’enfant qui entre à Süperçocuk Evi est un enfant qui sera choyé, écouté, compris, qui passera un temps précieux dans un environnement pédagogique et ludique francophone ou anglophone.

Vous avez fondé Süperçocuk Evi il y a 30 ans. Quel est le secret de votre succès ?

Transmettre l'amour des langues aux enfants est un travail de longue haleine, de patience, de passion et d’amour. C'est leur transmettre une autre culture, leur apprendre à aimer leur prochain et s'ouvrir au monde de demain…

Propos recueillis par Eric Taver (www.lepetitjournal.com/istanbul) lundi 20 mars 2017


Pour découvrir Superçocuk Evi :

- Porte ouverte : mardi 21 mars 2017 de 18h30 à 20h30 (prévenir par mail ou téléphone svp)
- Adresse : Beyazkaranfil Sokak No:8. 3.Levent/İstanbul 
- Web : http://www.supercocukevi.com/fr/
- Téléphone : 0(212) 278 12 60
- Télécopie : 0(212) 268 29 82
- E-mail : info@supercocukevi.com


 

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

 

ESCAPADES ESTIVALES - İznik, son lac, ses mosquées, ses faïences...

A une heure à peine du débarcadère de Yalova accessible facilement d'Istanbul en ferry (deniz otobüsü) se trouve la jolie petite cité rurale d'İznik. Connue pour ses faïences réputées qui décorent notamment de nombreuses mosquées célèbres situées de part et d'autre du Bosphore, les visiteurs viennent surtout admirer le lac éponyme tout proche et visiter la mosquée Sainte-Sophie - appelée aussi Orhan - à l’histoire tumultueuse.
Une internationale

FRANÇAIS EN INDONÉSIE - Chanee le protecteur des gibbons

Aurélien Brulé dit Chanee est français et installé en Indonésie depuis 19 ans. Il est le fondateur de la fondation Kalaweit qui recueille les gibbons, ces petits singes à la fourrure laineuse. Au nombre de vues des ses vidéos sur internet, il est également un des principaux défenseurs de la forêt tropicale et de sa faune. Chanee nous raconte son parcours et son combat quotidien face à la déforestation 
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine