Istanbul

TWITTER – Des hackers pro-Erdoğan lancent une attaque mondiale

Le Défenseur des droits, Médecins du monde, Amnesty International, le Parlement européen, Unicef aux Etats-Unis, le ministère de la Santé du Royaume-Uni, le ministère français de l’Economie et des Finances, le journal allemand Die Welt, BBC Amérique du Sud, le service japonais de Reuters, le service espagnol de Russia Today, le club de football de Borussia Dortmund, le compte japonais de Justin Bieber, Alain Juppé, le magazine Forbes, l'académie de Rennes, l'université américaine Duke, la filiale espagnole de Nike mais aussi des anonymes… Des milliers de comptes Twitter très suivis ont été piratés par des hackers pro-Erdoğan mercredi matin, rapporte le quotidien Hürriyet.

Le message diffusé en turc annonçait : “#Allemagnenazie #Hollandenazie Une petite gifle ottomane pour vous. On se reverra le 16 avril. Apprends le turc pour comprendre.” Une référence claire aux refus de l'Allemagne et des Pays-Bas d'accueillir des rassemblements en faveur du référendum du 16 avril dans leurs pays ces derniers jours – dénoncés par le président turc Recep Tayyip Erdoğan comme des “pratiques nazies”. Quelques heures après le début de l’attaque, Twitter a annoncé en avoir identifié la source et bloqué ses activités.

Istanbul (http://lepetitjournal.com/istanbul) jeudi 16 mars 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

 
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

PERMIS VACANCES TRAVAIL – Ce qu’il faut savoir avant de partir

Le Permis Vacances Travail permet de vivre une expérience unique, puisqu’il permet de faire un séjour longue durée à l’étranger, en ayant la possibilité de cumuler des petits boulots sur place pour se financer. Avant de s’envoler pour d’autres horizons, mieux vaut toutefois être bien préparé
Expat - Politique

PRÉSIDENTIELLES – Les résultats des Français de l'étranger

Les Français de l'étranger, malgré quelques couacs, sont allés voter en nombre pour ce premier tour de la Présidentielle. Et comme souvent, ils font un choix une peu différent de celui des Français de l'Hexagone, en plaçant Emmanuel Macron très largement en tête, devant François Fillon. 
Magazine