Istanbul

ATALAY FILIZ – Le tueur en série fixé sur son sort

Atalay Filiz, accusé du meurtre d’un couple en 2013 à Ankara, a été condamné hier à deux peines de prison à perpétuité incompressible par un tribunal d’Ankara, rapporte le quotidien Hürriyet. L’homme était devenu “célèbre” en parvenant, pendant trois ans, à échapper à la police avant d’être arrêté à Izmir en juin 2016.

Atalay Filiz était poursuivi pour le double meurtre de Göktuğ Demirarslan, fils du général Hasan Hüseyin Demirarslan, ainsi que de sa petite amie Elena Radchikova. Diplômé du lycée Galatasaray, Atalay Filiz avait participé en 2010 au programme d'échange Erasmus à Paris, où il a habité avec Göktuğ Demirarslan. Dans sa défense, l’accusé a tenté de convaincre le tribunal qu’il avait tué son ancien colocataire car il appartenait à l’organisation de Fethullah Gülen, le cerveau désigné du coup d’État manqué de juillet 2016. “Le peuple réclame la peine de mort. En un sens, j’ai répondu aux demandes du peuple”, s’est défendu l’accusé.

Recherché pendant trois ans pour ce double meurtre, Atalay Filiz avait quitté le pays sous une fausse identité après les faits avant de venir vivre à Istanbul, où il se présentait sous diverses identités. L’homme est aussi suspecté du meurtre d'une professeure d'histoire, Fatma Kayıkçı à Istanbul en mai 2016. Selon la presse turque, la victime aurait découvert la véritable identité de l'homme et aurait été sur le point de la révéler avant d'être assassinée. Toujours selon la presse turque, le nom du suspect apparaîtrait également dans une affaire de disparition d'une femme russe, présentée comme son ex petite-amie, à Paris en 2011.

Istanbul (www.lepetitjournal.com/istanbul) vendredi 10 mars 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

 

 
Une internationale

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Jusqu’à l’année dernière l’Ile-de-France ne bénéficiait que d’un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd’hui déterminée à remédier à cette situation, souhaitant devenir attirer de plus en plus de talents venus de l’étranger. Il est prévu que 3 nouveaux établissements internationaux publics voient le jour prochainement. Le premier devrait d’ailleurs ouvrir ses portes pour la rentrée 2018.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 

CARRIÈRE EXPAT – 5 trucs simples pour que le retour estival booste votre recherche professionnelle

L’année scolaire s’achève et votre recherche professionnelle n’a pas encore abouti. Dans ces circonstances, nous sommes souvent partagés entre plusieurs sentiments : le soulagement de faire une pause et de s’échapper de cette recherche qui patine ; la frustration d’interrompre le fil d’une démarche qui a été si difficile à mettre en place ; l'angoisse à l’idée qu’il faudra reprendre, qu’on ne saura plus faire à la rentrée, qu’on n’y arrivera peut-être pas ; la joie à l’idée des vacances qui se présentent.
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine