Istanbul

SUADA – La mairie d’Istanbul rase l’île de Galatasaray

A la demande du club de Galatasaray, propriétaire des lieux, et en application d’une décision de justice, la municipalité d’Istanbul a commencé dimanche matin la destruction des infrastructures de l’île de Galatasaray dite Suada, au large du quartier de Kuruçeşme, sur la rive européenne d’Istanbul. Dans un communiqué cité par le journal Hürriyet, la mairie a confirmé la démolition de “structures érigées en violation du permis de construire”, conformément à un jugement définitif du Conseil d’État rendu le 21 février 2017.

Le club de Galatasaray a également justifié la mesure en rappelant le différend qui l’oppose, depuis 2012, au locataire de l’île. En cause : des “ajouts réalisés en violation de la loi (…) alors que le contrat de location avait expiré”, précise le club dans un communiqué. Et d’ajouter : “A ce stade, il est impossible que le locataire devenu occupant illégal exploite les lieux. L’île de Galatasaray continuera d’être au service du sport turc et de nos membres dans les plus brefs délais”.

 

Photos Nathalie Ritzmann

Selon le Hürriyet, tous les bâtiments érigés sur l’île depuis 1980 – restaurants, piscine etc. – ont été rasés hier. L’île était exploitée depuis 2006 par l’entreprise Mels Turizm Otelcilik Restoran Eğlence Hizmetleri Sanayi Ve Ticaret Limited Şirketi, propriété de l’homme d’affaires Mehmet Koçarslan et de ses associés.

La semaine dernière, la boîte de nuit Reina à Istanbul, qui avait été la cible d'une attaque terroriste revendiquée par le groupe Etat islamique lors de la soirée du Nouvel An 2017, avait été partiellement démolie hier matin sur ordre de la municipalité.

 

 

Istanbul (http://lepetitjournal.com/istanbul) lundi 29 mai 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

 

PROJET – La vente de chiens et chats interdite dans les animaleries

La vente de chats ou de chiens dans des animaleries va être interdite en Turquie, selon un nouveau projet de loi du ministère des Affaires forestières et des eaux, rapporte Hürriyet Daily News. Les personnes qui souhaitent en acheter devront les choisir dans un catalogue, car les propriétaires d’animalerie ne seront plus autorisés à conserver des chats ou des chiens dans leurs magasins. Les animaux seront élevés dans des sites adéquats, avec une lumière et une température appropriées. Seuls les poissons et oiseaux seront tolérés dans les animaleries.

Tous les chats et les chiens recevront des passeports et seront enregistrés dans une base de données du ministère dans les 15 jours suivant la date de leur adoption. Les animaux de compagnie adoptés devront être dotés d'une puce, avec les informations utiles relatives à l’animal et le contact de son propriétaire. Les personnes qui abandonnent leurs animaux pourront ainsi être identifiées et condamnées à une amende.

Le projet de loi prévoit aussi l’interdiction pour les propriétaires de Pitbull terrier, Tosa, Fila Brasileiro et  Dogue argentin de promener leurs chiens sans laisse et muselière, sous peine d’amende. Il prévoit aussi l’interdiction des pacs à dauphins en Turquie.

Solène Permanne (http://lepetitjournal.com/istanbul) vendredi 26 mai 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

GÖBEKLITEPE - Un site turc exceptionnel sur la liste de l'UNESCO

Il est considéré comme abritant "le plus ancien temple du monde" par le ministère turc de la Culture et du Tourisme. Le site historique de Göbeklitepe, situé dans le sud de la Turquie, s'apprête à être inscrit sur la liste principale du patrimoine mondial de l'UNESCO. Il figure sur la liste indicative depuis cinq ans.

Environ 4.000 mètres carrés de travaux sont en cours. Une toiture en acier est en construction afin de fournir au site une meilleure protection contre les éléments environnementaux. Elle devrait être achevée en juillet. "Après la fin du projet du toit, nous allons commencer les efforts de fouille, explique Celal Uludağ, qui dirige l'excavation sur le site. Nous prévoyons de le faire depuis longtemps. Jusqu'à présent, sept temples ont été déterrés dans la région et il y en a beaucoup d'autres à révéler. Le plus important dans le travail d'excavation est de protéger ce que l'on découvre. Notre propriété est désormais à la protection de ces ruines antiques."

Quinze sites turcs sont d’ores et déjà inscrits sur la liste du patrimoine de l’UNESCO, parmi lesquels - par exemple – Ephèse, la Grande mosquée et l’hôpital de Divriği, le site archéologique de Troie, la station thermale Hiérapolis de Pamukkale ou encore le parc national de Göreme et les sites rupestres de Cappadoce.

Solène Permanne (http://lepetitjournal.com/istanbul) mercredi 24 mai 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

REINA – La boîte de nuit meurtrie par la fusillade du Nouvel An a été démolie

La boîte de nuit Reina à Istanbul, qui a été la cible d'une attaque terroriste revendiquée par le groupe Etat islamique lors de la soirée du Nouvel An 2017, a été partiellement démolie hier matin sur ordre de la municipalité. La discothèque –l’une des plus célèbres de la ville-, située dans le quartier d'Ortaköy, était fermée depuis l'attaque mortelle, qui a fait 39 morts et 79 blessés. Arrêté par la police turque mi-janvier après une chasse à l’homme de plus de quinze jours, l’auteur présumé de l’attaque, Abdulgadir Masharipov, a reconnu les faits. Il est jugé et encourt une peine incompressible de prison à vie.

La mairie d'Istanbul a expliqué dans un communiqué que l’ordre de démolition avait été donné pour infraction aux règles d’urbanisme : "Une décision de démolition du Conseil de la municipalité d'Istanbul a été prise pour le lieu de divertissement Reina, situé dans le quartier d'Ortaköy dans le district de Beşiktaş, car certaines parties ont été construites contre la loi. Conformément à la décision du conseil d'administration, le processus de démolition a été complété aujourd'hui pour les parties du bâtiment qui violaient la loi."

Situé au bord du Bosphore dans la partie européenne d'Istanbul, le club ouvert en 2002 était devenu un lieu de rencontre pour les célébrités turques et les touristes étrangers.

Solène Permanne (http://lepetitjournal.com/istanbul) mardi 23 mai 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

24 MORTS – Un car tombe dans un précipice à Marmaris

Au moins 24 personnes – pour la plupart, des femmes et des enfants – ont perdu la vie samedi midi dans un accident à Marmaris, dans la province égéenne de Muğla. Leur car faisait route depuis Buca (Izmir) lorsque son chauffeur a perdu le contrôle, détruisant une barrière de sécurité et précipitant le véhicule au pied d’un ravin en contrebas, à hauteur de Sakageçidi, dans une zone montagneuse où la route est marquée par des virages serrés. Une dizaine d’autres passagers ont été grièvement blessés.

“Il n’y avait pas de touristes étrangers dans le car. Les causes de l’accident sont en cours d’analyse. Les premières conclusions indiquent que les freins n’ont pas fonctionné”, a déclaré Amir Çiçek, gouverneur de Muğla, tandis que le maire de Marmaris, Ali Acar, mettait en cause le conducteur.

Les occupants du car devaient se rendre à Marmaris pour un programme consacré à la fête des mères, célébrée ce dimanche 14 mai en Turquie.

Istanbul (http://lepetitjournal.com/istanbul) lundi 15 mai 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

 

INTERNET – Le gouvernement turc envisage de punir ceux qui regardent des films en ligne

“Une série de mesures allant du ralentissement de votre connexion internet à l’interdiction de l’accès sont envisagées contre ceux qui utilisent une œuvre de façon illégale et piratée,” a déclaré mercredi le ministre turc de la Culture et du Tourisme, Nabi Avcı, évoquant des sanctions “individuelles” après “avertissement”. Le ministre s’exprimait lors d’une conférence consacrée à la préparation d’un projet de loi sur la protection des droits d’auteurs, rapporte le quotidien Hürriyet.

Le projet de loi, qui sera publié et ouvert aux avis des internautes pendant 30 jours sur le site du ministère, prévoit notamment la création d’un “centre de lutte contre les violations des droits numériques”, a précisé Nabi Avcı. Le ministre s’est dit confiant que le texte serait discuté et adopté avant les vacances parlementaires. “Nous créons ce centre, qui sera présidé par un procureur, pour protéger les droits des auteurs dans l’environnement numérique. Comme il se consacrera uniquement à ces sujets, le procureur pourra agir immédiatement”, a ajouté le ministre.

Istanbul (http://lepetitjournal.com/istanbul) jeudi 4 mai 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

 

RETOUR À L’AKP - Erdoğan menace de dire "au revoir" à l’UE

Le président turc Recep Tayyip Erdoğan a menacé hier de dire "au revoir" à l’Union européenne si le processus d’adhésion de la Turquie n’était pas relancé. "Il n'y a pas d'autre option que d'ouvrir les chapitres de négociations que vous n'avez pas ouverts jusqu'à maintenant. Si vous les ouvrez, très bien. Si vous ne le faites pas, au revoir. Ouvrez d'abord les chapitres, respectez vos promesses puis nous nous assiérons autour d’une table et discuterons. Sinon, nous n'avons plus rien à faire avec vous", a-t-il déclaré lors d'un discours, peu après avoir officiellement rejoint le Parti de la justice et du développement (AKP).

Sa réintégration dans le parti, qu’il a fondé en 2001 marque le premier volet de la révision constitutionnelle validée par référendum le 16 avril. Selon la réforme qui instaure un régime présidentiel "à la turque", le président n’est plus obligé de couper les liens avec son parti. Il peut même en être le chef et n’est donc plus tenu à l’impartialité, tout en étant chargé de "représenter l’unité de la nation". Le Premier ministre Binali Yıldırım, actuellement à la tête du parti, a indiqué que le poste de chef de l’AKP reviendrait à Recep Tayyip Erdoğan lors du congrès extraordinaire qui se tiendra le 21 mai. Le chef de l'Etat sera l'unique candidat.

Les déclarations du président Erdoğan sur l’Europe interviennent alors que les relations entre Ankara et Bruxelles sont particulièrement tendues depuis le putsch manqué de juillet en Turquie et la campagne pour le référendum, après l'annulation de meetings de ministres turcs en Europe. Depuis le début officiel des pourparlers d'adhésion de la Turquie à l'UE, en 2005, 16 chapitres sur 35 ont été ouverts. Le dernier ouvert, en juin 2016, portait sur des questions financières et budgétaires.

Solène Permanne (http://lepetitjournal.com/istanbul) mercredi 3 mai 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Une internationale

VOYAGES D’AFFAIRES – Les risques encourus quand on prend trop souvent l’avion

Valorisés par la société, et souvent encouragés par les entreprises, les voyages d’affaires pourraient pourtant être préjudiciables pour la santé, aussi bien morale que physique. Le manque prolongé de sommeil, les changements répétés d’horaires, cumulés au stress procuré par le travail, finissent par avoir un impact sur les « business travellers ». 
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

VOYAGES D’AFFAIRES – Les risques encourus quand on prend trop souvent l’avion

Valorisés par la société, et souvent encouragés par les entreprises, les voyages d’affaires pourraient pourtant être préjudiciables pour la santé, aussi bien morale que physique. Le manque prolongé de sommeil, les changements répétés d’horaires, cumulés au stress procuré par le travail, finissent par avoir un impact sur les « business travellers ». 

COACHING - Comment réinventer sa carrière grâce à une non-équivalence des diplômes à l’étranger

Vous êtes psychologue, sage-femme, orthophoniste, juriste, avocate, médecin, pharmacienne….et votre diplôme n’est pas reconnu dans le pays dans lequel vous vivez. Cela fait plusieurs années que vous exerciez ou bien, vous venez juste de terminer votre formation dans le cadre d’une reconversion, vos perspectives sont les mêmes : il est tout à fait possible de réinventer positivement votre carrière. 
Expat - Politique

REPUBLIQUE EN MARCHE – Qui sont les candidats pour les Français de l’étranger ?

Ils sont inconnus du grand public et pourtant, forts du score important d’Emmanuel Macron à l’étranger, ils pourraient créer la surprise et vous représenter à l’Assemblée nationale. Jeunes ou moins jeunes, issus de la société civile, de la tech ou dans la politique de longue date, on lève le voile sur leurs profils et leurs ambitions
Magazine