PROTECTION SOCIALE – JeunExpat Santé, la nouvelle assurance de la CFE pour les moins de 30 ans


Vous avez moins de 30 ans et vous quittez la France pour une première expérience professionnelle? Savez-vous que la Sécurité sociale française ne vous suit pas à l’étranger ? Laurent Gallet, directeur de la Caisse des Français de l’étranger (CFE) nous présente la nouvelle assurance santé - simple, complète et bon marché – destinée aux jeunes expatriés.

Lepetitjournal.com : A qui exactement s’adresse JeunExpat Santé?

M. Laurent Gallet : Cette offre s’adresse à tous ceux qui ont moins de 30 ans : jeunes actifs ou étudiants, salariés ou en création d’activité, sans condition de ressources et sans questionnaire médical.
C’est une couverture santé complète (maladie/maternité), la même que celle de tous les clients de la CFE. Avec l’offre JeunExpat Santé, on est couvert partout dans le monde : dans les autres pays que le pays de résidence, si l’on voyage, mais aussi lorsque l’on rentre temporairement en France.  Il n’y a pas de restrictions, pas de limites, elle couvre tout type de dépenses  quelque soit son origine (maladie, accident, intempérie, attentat...). Il n’y a pas non plus de délai de carence, et les jeunes bénéficiaires sont couverts dès l’adhésion.
En revanche, la souscription aux garanties indemnités journalières, accidents du travail, invalidité ou retraite n’est pas incluse.
JeunExpat Santé s’inscrit dans la démarche de simplification entreprise par la CFE: l’adhésion se fait en ligne, tout est digital, il n’y a qu’un seul justificatif à télécharger. C’est une assurance qui est financièrement attractive même pour ceux qui ont des ressources limitées. 

Combien coûte cette assurance ?

Nous la proposons à 49 euros par mois. C’est la meilleure offre du marché pour le niveau de couverture ! Elle ne coûte pas plus que notre offre à destination des étudiants. Il est possible de prendre en plus une option rapatriement  pour 9 euros par mois, qui permet, en cas de besoin, d’assurer un transport sanitaire vers la structure médicale la plus proche pouvant dispenser des soins de qualité, en France ou ailleurs.


Quel est le niveau de remboursement ?


La CFE est une caisse de sécurité sociale exerçant une mission de service public pour ses 200.000 clients. Les remboursements de JeunExpat Santé se font selon les mêmes règles de remboursement que la Sécurité sociale française. Dans les pays où les frais de santé sont onéreux, il peut être nécessaire de souscrire une complémentaire santé. Nous travaillons avec des partenaires comme Humanis qui peuvent offrir des services adaptés à ces situations.

Que faire si l’on doit être hospitalisé ?

Si vous êtes hospitalisé à l’étranger dans un établissement conventionné, le tiers-payant est assuré.
Dans le cas d’une hospitalisation dans un établissement non conventionné, vous devez faire l’avance des frais et nous envoyer un justificatif pour obtenir un remboursement. En cas de dépenses importantes, s’il n’y a pas d’urgence, il est préférable de trouver un accord préalable.
Si vous êtes hospitalisé en France, sur présentation de votre carte CFE ou d’un justificatif, l’établissement fera une demande de prise en charge à la CFE. Vous n’aurez alors pas à faire l’avance des frais pour la partie prise en charge.

Et si la situation personnelle évolue ?

Cette offre est individuelle, on ne peut pas y souscrire si on a des ayant-droit. Si vous vous mariez, votre conjoint peut souscrire  un contrat JeunExpat Santé à titre individuel s’il est Français. Si le couple accueille un enfant, il faut alors basculer vers une couverture famille que nous proposons aussi à la CFE.

MPP (www.lepetitjournal.com) mercredi 14 juin 2017

En savoir plus : https://jeunexpat-sante.com

Lire aussi : SÉCURITÉ SOCIALE À L’ÉTRANGER – La CFE à la conquête de nouveaux clients

 

 

 

 
Une internationale

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
 Bleu Blanc Box

Caroline Gaujour et Bleu Blanc Box : un partenariat haut en couleur !

Si vous êtes lecteur de notre édition stambouliote, peut-être avez-vous déjà entendu parler de Caroline Gaujour ? L'illustratrice installée depuis maintenant plus de deux ans dans la capitale turque a lancé son blog "dessinsdexpat.com" ainsi qu'une bande dessinée où elle retrace en dessins et avec beaucoup d'humour la vie et la condition d'expatrié(e). Elle vient récemment de nouer un partenariat avec Bleu Blanc Box. Cliquez ici pour en savoir plus
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.

COACHING - Le sacrifice du conjoint suiveur

Selon une enquête récente auprès de la population francophone expatriée, 49% des conjoints suiveurs en recherche d’emploi auraient le sentiment d’avoir sacrifié leur carrière*. Ce chiffre m’a interpellée, car je trouve cela dommage de voir autant de personnes qui voient leur expatriation comme un sacrifice de leur carrière. 
Expat - Politique
Magazine
En direct de nos éditions locales