Créer son propre emploi une tendance.

 


Changement de vie. Vous partez ou rentrez d’expatriation. La question ultime : quel job vais-je retrouver ? Et là, l’angoisse…

STOP ! Tout va bien se passer. Et si vous imaginiez le travail autrement ?

De plus en plus de femmes et d’hommes envisagent de créer leur propre entreprise mais finalement peu passent à l’action. Que vous vous lanciez dans la création de bijoux ou que vous souhaitez mettre à profit vos compétences de gestion en informatique, OSEZ !

Les freins à la création d’entreprise sont encore nombreux dans la tête des Français et encore plus dans celle des françaises (seulement 30% des créations d’entreprises en France le sont par des femmes). L’appréhension, le manque de confiance en soi et les moyens financiers sont les principaux freins à la création exprimés par les femmes. Mesdames, vous n’êtes pas moins capables que les hommes. D’ailleurs la société de conseil Women Equity a analysé près de 40.000 petites et moyennes entreprises (PME) et constate : « Les PME dirigées par des femmes témoignent, cette année encore, d’une meilleure résilience ». Les entreprises dirigées par des femmes ont connu plus de croissance (70 % contre 67 % pour celles dirigées par des hommes, pour des PME de tailles semblables). De nombreuses structures d’accompagnement proposent gratuitement ou à moindre coût de vous guider lors du lancement de votre projet.

Mais il est également possible de créer son propre emploi sans avoir la nécessité de monter sa boîte.

Aux Etats-Unis, 1 personne sur 3 est un travailleur indépendant soit 42 millions de personnes. D’après l’OCDE, 90% des entreprises ont moins de 10 salariés. En France, selon Eurostat, le nombre des free-lances a augmenté de 85% au cours de ces dix dernières années. C'est presque deux fois plus vite que dans la moyenne de l'Union Européenne.

Il existe depuis une vingtaine d’année en France, une solution pour les métiers dits de prestation intellectuelle  (informatique, communication, RH, coaching, marketing, développement durable…), pour ne pas créer son entreprise mais pour vivre la liberté de l’indépendant. Proposer votre offre de service, choisir vos méthodes de travail, gérer votre temps… Le portage salarial vous permet de réunir tout cela et sans prendre de risque, que vous soyez en France ou à l’étranger.

Les sociétés de portage salarial (environ 200 en France aujourd’hui, d’après le PEPS, Syndicat des Professionnels de l'Emploi en Portage Salarial) ont un rôle administratif pour votre activité mais pas seulement. Celles-ci vous proposent des formations, des ateliers pratiques et différents événements networking qui vont vous permettre de définir votre offre, d’identifier votre spécificité, de proposer un prix adéquat au marché et à vos compétences. Tout ceci sans engager de frais !

Alors, qu’attendez-vous ? Osez la liberté !

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez Marion Delaunay : 06 61 55 69 43 marion.delaunay@admissions.fr

 
Une internationale
 Bleu Blanc Box
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique
Magazine