Nouvelle carte jeunes SNCF avec TGV illimité

La nouvelle carte jeunes, Happy Card, permettra aux 16-27 ans de voyager de manière illimitée dans les TGV et les Intercités moyennant 79 euros par mois

PRIX INTERNATIONAL DU JEUNE ECRIVAIN EN LANGUE FRANÇAISE – Découvrez le règlement de la 33ème édition

Vous avez entre 15 et 27 ans, vous avez la passion d’écrire, vous rêvez d’être lus et publiés, le Prix International du Jeune Ecrivain de Langue Française vous est destiné !

Envoyez vos oeuvres d’imagination inédites, en prose (nouvelles, contes, récits), écrites en langue française. Voici les quelques conditions pour concourir et peut-être remporter le Prix International du jeune écrivain en langue française.

 

LES DATES LIMITES

Avant le 3 avril 2017 pour les candidats français

Avant le 3 mars 2017 pour les autres candidats

 

CONDITIONS D'INSCRIPTION

Les candidats devront être nés entre le 1er janvier 1990 et le 31 décembre 2001.

Les anciens lauréats, à l’exception des premiers prix, peuvent être à nouveau candidats s’ils remplissent les conditions d’âge.

Les textes proposés n’auront antérieurement fait l’objet d’aucune publication assortie d’un contrat d’édition. Ils n'auront pas non plus été soumis au Jury une année précédente, ni primés  antérieurement par un autre jury.

Chaque participant garantit l’originalité du texte dont il est l’auteur. Tout emprunt à des textes déjà publiés, y compris dans des journaux ou des magazines, ou diffusés sur Internet, devra être expressément signalé.

Les décisions du Jury sont sans appel.

 

PRESENTATION DES TEXTES

Chaque candidat peut adresser au maximum deux textes différents. Chaque texte comportera 5 pages pleines au minimum, 15 au maximum. Il sera composé en Times New Roman, corps 12, interligne 1,5, marges de 2.5 cm (haut/bas/gauche/droite).

Les pages seront numérotées. Un titre est indispensable. Pour en respecter l’anonymat, le texte ne doit porter ni le nom de l'auteur, ni sa signature, ni illustration, ni aucun signe distinctif. 

Les textes non conformes au règlement seront refusés. Les tapuscrits ne seront pas retournés. 

DOSSIER D'INSCRIPTION

Quel que soit leur mode de transmission, les textes devront être accompagnés :

- de la photocopie d’une pièce d’identité faisant apparaître lisiblement la date de naissance et la nationalité du candidat,

- de quelques renseignements sur l’auteur : statut (lycéen, étudiant, salarié, etc), numéro de téléphone (fixe et/ou portable),  adresse postale et adresse électronique.

Les dossiers incomplets ne seront pas retenus.

ENVOI DES TEXTES ET DES DOSSIERS

CANDIDATS FRANÇAIS

Quel que soit leur lieu de résidence, les candidats français peuvent choisir entre l’envoi postal et la transmission électronique de leurs textes. En aucun cas ils ne doivent cumuler les  deux.

 Transmission électronique :

Le  courriel  sera adressé à : ls.pje@orange.fr 

   Il comportera en pièces jointes :

- le(s) texte(s) présenté(s) comme stipulé ci-dessus 

- la pièce d’identité scannée

- les renseignements  personnels 

Les candidats français qui auront choisi ce mode de transmission devront envoyer parallèlement, par la poste, leur chèque d’inscription de 20 € ou procéder à un virement bancaire de la même somme. Leur candidature ne sera prise en compte qu’à la réception de ce pli.

Ou bien envoi postal :

Il sera adressé à

Prix du Jeune Ecrivain

BP 40 055

31602 Muret Cedex

  Il  regroupera  dans un seul envoi :

- le(s) texte(s) imprimé(s) en trois exemplaires,  les feuilles étant numérotées et agrafées (ni trombone, ni reliure).

- les autres pièces du dossier : photocopie de la carte d’identité, renseignements personnels, chèque d’inscription de 20 euros (excepté si le candidat choisit le virement bancaire).

 

ENVOI DES TEXTES ET DES DOSSIERS

CANDIDATS NON FRANÇAIS

Quel que soit leur lieu de résidence, les candidats non Français transmettront leurs textes et dossiers par voie électronique.

​Le  courriel  sera adressé à : prix.pjef@orange.fr

  Il comportera en pièces jointes :

- le(s) texte(s) présenté(s) comme stipulé ci-dessus 

- la pièce d’identité scannée

- les renseignements  personnels 

 Pour les candidats non français, l’inscription est gratuite.

 

IMPORTANT : POUR TOUS LES CANDIDATS

Chaque candidat recevra un accusé de réception avec son numéro personnel d’enregistrement dans un délai maximum de six semaines.

Chaque candidat recevra à la fin de l'année une fiche de lecture (la spécificité du Prix du Jeune Ecrivain) pour chaque texte envoyé, ainsi qu’un exemplaire d’un recueil des textes primés l’une des années antérieures.

RM (www.lepetitjournal.com) Mardi 10 janvier 2017

PARIS – Ville de la débauche ou ville de la solitude ?


Une très sérieuse enquête Ifop s’est penchée sur la vie sexuelle des Parisiens. Réalisée sur près de 2000 Parisiens, l’étude révèle quelques faits attendus, l’homosexualité est notamment plus courante dans la capitale qu’en Province. Si la tradition parisienne du libertinage amoureux est confirmée, on apprend aussi que Paris compte bien plus de célibataires que la moyenne nationale. Alors, Paris ville de la débauche ou ville de la solitude ?

(Rock Hudson and Julie Andrews in Darling Lili, 1968)

Qu’ils arpentent les rues sombres de Pigalle ou les grandes avenues dégagées du XVIème arrondissement, les hommes parisiens sont plus enclin aux expériences bisexuelles (27%) que leurs compatriotes (17%). Les Parisiens et Parisiennes sont aussi trois fois plus nombreux (15%) que la moyenne des Français (5%) à s'être adonnés à l'échangisme.

La fidélité n'est semble-t'il pas une qualité des Parisiens. Plus de la moitié d’entre eux (58%) ont déjà trompé leur compagnon alors que c’est le cas pour "seulement" 48% des habitants de la Province, les résultats fournis ne précisent cependant pas la définition de l'infidélité donnée aux sondés. Les coups d’un soir, traduits prudemment en one night stand par Ifop, sont aussi monnaie courante dans la ville Lumière puisque les deux tiers des hommes (66%) et la moitié des femmes (50%) ont déjà eu un rapport sans lendemain.

Corollaire de cette vie sentimentale débridée, le taux de célibat est nettement plus élevé chez les Parisiens (43%) que chez les provinciaux (33%).

Plus éloquent qu’une enquête Ifop, Guy Debord nous parle de ce que fut la vie parisienne dans son film In Girum (1978) :

« C’était à Paris, une ville qui était alors si belle que bien des gens ont préféré y être pauvres, plutôt que riches n’importe où ailleurs.

Qui pourrait, à présent qu’il n’en reste rien, comprendre cela ; hormis ceux qui se souviennent de cette gloire ? Qui d’autre pourrait savoir les fatigues et les plaisirs que nous avons connus dans ces lieux où tout est devenu si mauvais ?

[…]

Paris alors, dans la limite de ses vingt arrondissements, ne dormait jamais tout entier, et permettait à la débauche de changer trois fois de quartier dans chaque nuit. On n’en avait pas encore chassé et dispersé les habitants. Il y restait un peuple, qui avait dix fois barricadé ses rues et mis en fuite ses rois. C’était un peuple qui ne se payait pas d’images. »

Robin Marteau (www.lepetitjournal.com) jeudi 5 janvier 2017

MY FRENCH FILM FESTIVAL – Une sélection coquine pour des Midnight Screenings à ne pas manquer !

A 10 jours de la septième édition de MyFrenchFilmFestival, UniFrance dévoile la programmation de la première section Midnight screenings de l’histoire de MyFrenchFilmFestival. Décalés et sulfureux, les films de cette sélection seront en accès libre dans le monde entier et exclusivement sur la plateforme MyFrenchFestival, du 13 janvier au 13 février 2017.

"Avec Midnight Screenings au sein de MyFrenchFilmFestival, plus que jamais cette année, le cinema en ligne c'est frissons garantis, c'est l'avenir, c'est l'audace !" a déclaré Isabelle Giordano, Directrice Générale d'UniFrance.

 

A LA RECHERCHE DE l’ULTRA-SEX de Nicolas Charlet et Bruno Lavaine.

59min-France

Ce film raconte une histoire vraie, une histoire rocambolesque enfin révélée au public grâce à la reconstitution d'un incroyable puzzle d'archives de films X, récemment déclassifiés par le FBI.

 

 

UNE FORMALITÉ de Pierre-Marc Drouin et Simon Lamarre-Ledoux

9min-Canada

Rémy, homme de main de la petite mafia de l'est de Montréal, est chargé de liquider son collègue Fernand, qui a trop parlé. Le plan : l'inviter pour un café, gagner sa confiance, et faire la sale besogne dans la ruelle. Une simple formalité...

 

 

 

LE PLOMBIER : De Méryl Fortunat-Rossi et Xavier Serron

14min-Belgique

Tom, un comédien flamand, remplace au pied levé un ami doubleur. En général, Tom fait des voix de personnages de dessins animés mais aujourd'hui il se retrouve en studio pour un film pornographique en français. Catherine, une comédienne expérimentée, sera sa partenaire. Tom jouera le plombie

 

 

RM (www.lepetitjournal.com) jeudi 5 janvier 2017

CARTE - Les deuxièmes langues les plus parlées dans chaque pays

MoveHub réalise une carte inédite sur les deuxièmes langues parlées dans chaque pays. Les informations de la CIA ont en effet permis à l’équipe MoveHub de dresser cette carte aussi inhabituelle que révélatrice, en faisant la part belle aux deuxièmes idiomes les plus parlés dans chaque nation. 

Ce pas de côté vis à vis des cartes linguistiques habituelles provoque cependant quelques biais. La seconde langue parlée dans un pays est parfois usitée par une infime partie de la population. La deuxième langue la plus parlée en Australie est ainsi le mandarin alors que seul 1,6% des Australiens parlent la langue de Confucius.

Les cartographes de MoveHub ont choisi une légende par couleur pour regrouper les langues par « famille » : à l’échelle du monde, les langues Indo-européennes (en bleu clair sur la carte) sont les deuxièmes langues les plus parlées par pays.

Pas de surprise donc en prenant le parti de faire ressortir les deuxièmes langues, l’anglais domine en tant que deuxième langue dans 55 pays. Le français arrive à la deuxième position de ce classement avec 14 pays, le russe complète le podium avec 13 pays. A l’intérieur de nos frontières, les dialectes et autres idiomes régionaux, bien que très présents, ne peuvent rivaliser avec l’anglais.

Robin Marteau (www.lepetitjournal.fr) mercredi 28 décembre 2016

NOUVEL AN – Dans quelle ville et à quel prix ?

Un cocktail dans une taverne ou sur un rooftop, suivi d’un diner gastronomique au champagne qui se terminera dans un club jusqu’au bout de la nuit. Pour fêter la nouvelle année, sur les dépenses, il est difficile de lésiner.

C’est pourquoi les équipes Travelex ont comparé les prix pratiqués dans 7 villes pour célébrer le Réveillon du Nouvel An en se basant sur le prix des cocktails, dîner et entrées en boîtes.

Edimbourg se positionne pour la deuxième année consécutive comme étant la ville la plus abordable pour les voyageurs français.

Voici la liste complète (de la moins chère à la plus chère) :

1.    Edimbourg (187€)

2.    Amsterdam (241€)

3.    Sydney (246€)

4.    Paris (295€)

5.    Londres  (362€)

6.    New York (563€)

7.    Dubaï (627€)

 

Robin Marteau (www.lepetitjournal.com) mardi 27 décembre 2016

FRANÇAIS(ES) PREFERÉ(ES)- Omar Sy plébiscité, Marine Le Pen en tête parmi les politiques

Le Journal du Dimanche publiait samedi 24 décembre son classement biannuel des personnalités préférées des Français. Les 1000 Français sondés ont encore une fois choisi le comédien Omar Sy. « C’est beaucoup d’amour, je suis très touché » a t’il confié au JDD en apprenant les résultats de l’étude IFOP.

Omar Sy, qui tourne devant les caméras aussi bien françaises qu’hollywoodiennes, devance l’ancienne ministre de Valérie Giscard d’Estaing, Simone Veil et le chanteur Jean Jacques Goldman, tous deux habitués à squatter les premières places du classement.

Au pied du podium, le champion olympique Teddy Riner, Dany Boon, le médecin et animateur sur le service public, Michel Cymes, Florence Foresti, Sophie Marceau ainsi que Jean Reno viennent compléter le top 10.

Cette édition voit aussi l’entrée remarquée de Marine Le Pen à la 37ème place du classement et néanmoins première personnalité politique du classement, suivie par François Fillon (42ème) et Emmanuel Macron (46ème).

François Hollande et Manuel Valls ne font quant à eux pas partie de ce classement.

Robin Marteau (www.lepetitjournal.com) mardi 27 décembre 2016

Une internationale

UNE ETUDIANTE LILLOISE A JAVA - 24h dans la peau d'une Indonésienne

Quand Chloé accepte de suivre Pipin et Punta, deux étudiants indonésiens de son université d’accueil, dans leur ville natale près de Yogyakarta, elle est loin d’imaginer la richesse de la culture qu’elle s’apprête à découvrir. Une escapade touristique qui se transforme vite en excursion au sein de la réalité des habitants du pays. Récit d’une journée à l’indonésienne, vécue par une étudiante française nouvellement arrivée à Jakarta.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine
En direct de nos éditions locales