BNP PARIBAS : Ouvrir un compte à l’étranger, un casse-tête ?

A l’étranger, l’utilisation de votre compte et carte bancaire française pour les dépenses courantes peut s’avérer très onéreuse, en dehors de la zone euro notamment. Sur le long terme, il est recommandé de disposer d’un compte dans votre nouveau pays de résidence.

Selon le pays, ce compte peut être en devise locale ou en devise forte (euro, dollar, livre sterling…). Renseignez-vous toutefois sur les possibilités offertes en fonction de votre destination. Pour protéger leur monnaie locale, certains pays limitent l’ouverture d’un compte en devises. Une tolérance est généralement accordée aux expatriés avec par exemple des comptes en devise locale convertible. Vous pouvez vous renseigner sur les sites des banques locales.

Privilégiez une filiale ou un partenaire de sa banque

En fonction du pays où vous vous expatriez, il peut être prudent de vous renseigner sur la fiabilité et la sécurité financière des établissements bancaires locaux. Si votre banque en France a des filiales dans votre futur pays de résidence, renseignez-vous sur les possibilités offertes pour vous simplifier l’ouverture d’un compte sur place, vous faciliter les transferts de fonds, et vous proposer des moyens de paiement locaux. À défaut, votre banque en France pourra éventuellement vous recommander une banque correspondante locale qui est son partenaire habituel.

Vérifiez avant de partir les documents dont vous aurez besoin pour ouvrir un compte

Il vous sera généralement demandé une pièce d’identité (passeport, carte nationale d’identité, carte de séjour…) et un justificatif de domicile. Certains pays sont plus exigeants concernant les documents à fournir. Les sites Internet des banques locales sont une bonne source d’information pour vérifier que vous emmenez bien tous les documents nécessaires. Il pourra également vous être demandé une lettre de recommandation d’une banque de bonne renommée. Cette lettre présente votre statut de client auprès d'une banque française et facilitera votre introduction auprès d'une banque étrangère. Pensez à la demander à votre conseiller avant de partir.

Les spécificités locales

Les produits bancaires tout comme leur coût peuvent varier d’un pays à l’autre. Ainsi, certains pays facturent des frais de tenue de compte, d'autres rémunèrent les comptes courants.

La facturation et l’utilisation des moyens de paiements varient selon les pays. Dans de nombreux pays (notamment les pays nordiques), les chèques ont pratiquement disparu. On ne vous proposera donc pas de chéquier à l’ouverture de votre compte et les opérations s’effectueront majoritairement par Internet.Pour éviter les mauvaises surprises, il est important de vous faire expliquer le fonctionnement des opérations et services bancaires dans votre pays de destination.

Alimentez votre compte

Pour les transferts de sommes importantes, les virements bancaires sont recommandés. En France, et sous réserve de la règlementation relative à la lutte contre le blanchiment de capitaux, la corruption et le financement du terrorisme et les respect des sanctions financières, il n’y a pas de restriction sur les mouvements de fonds lorsqu’ils sont effectués par l’intermédiaire des banques. Néanmoins, des obligations déclaratives voire d’obtention d’autorisations préalables peuvent être à votre charge.

>> Facilitez la gestion de vos opérations avec l’offre Monde Expat de BNP Paribas.

En savoir plus 

Les virements européens SEPA

Si vous êtes expatrié dans un des 34 pays de la zone SEPA, sachez que toute personne ayant un compte bancaire dans un pays de cet espace peut envoyer et recevoir des virements en euros dans les mêmes conditions tarifaires qu’à l’intérieur des frontières nationales.
• par exemple : un virement de 1 000 €, provenant de votre compte en France vers un compte en Italie, vous coutera le même prix qu’un virement national (France/France).
• inversement, un virement de 1 000 €, provenant et ordonné d’Italie, sera gratuit en réception sur votre compte en France.

Au-delà de ce montant ou si le virement est libellé dans une autre devise que l’euro, des commissions de change éventuelles et des frais seront facturés (partagés entre la banque émettrice et la banque destinataire). À l’ouverture de votre nouveau compte dans votre pays de destination, renseignez-vous auprès de votre banque sur les conditions appliquées à ces virements. Pour bénéficier du dispositif, vérifiez que vous reportez bien les codes BIC + IBAN du compte où seront transférés les fonds sur l’ordre de virement que vous émettrez. De même, pensez à transmettre les codes BIC + IBAN de vos comptes à vos débiteurs et à votre entourage pour recevoir ces virements dans les meilleures conditions. Vous devez également émettre ces virements en frais partagés (SHARE).

 
Une internationale

FRANÇAIS EN INDONÉSIE - Chanee le protecteur des gibbons

Aurélien Brulé dit Chanee est français et installé en Indonésie depuis 19 ans. Il est le fondateur de la fondation Kalaweit qui recueille les gibbons, ces petits singes à la fourrure laineuse. Au nombre de vues des ses vidéos sur internet, il est également un des principaux défenseurs de la forêt tropicale et de sa faune. Chanee nous raconte son parcours et son combat quotidien face à la déforestation 
 Bleu Blanc Box
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine
En direct de nos éditions locales