Italie: Francesco Totti, l’icône de l'AS Rome, annonce sa retraite sportive


L'Italien Francesco Totti a mis fin officiellement à sa carrière sportive après avoir passé 25 saisons à l'AS Rome, a annoncé lundi l'international de 40 ans qui va désormais intégrer l'encadrement de son club formateur.

"La première partie de ma vie de footballeur est terminée et maintenant une plus importante est sur le point de débuter," a expliqué Totti, champion d'Italie en 2001 et couronné roi du monde avec la Squadra Azzurra en 2006.

"On repart de zéro. Il va me falloir du temps pour trouver, petit à petit, dans le calme, quel rôle me convient. Pour cette raison, je me mets à disposition de ce club, des jeunes joueurs jusqu'au président (James Pallotta). Jusqu'au 28 mai, je n'ai pensé qu'à jouer au football, m'amuser et aider de façon significative l'équipe. Maintenant, il faut avancer, j'ouvre une nouvelle page. Je vais penser à un nouveau rôle qui va me surprendre, m'amener plein de bonnes choses", a-t-il ajouté.

"Il va intégrer l'équipe dirigeante de son club de toujours", précise pour sa part la Roma dans un communiquer. "Il a opéré aux côtés du directeur sportif Monchi et de l'entraîneur Eusebio Di Francesco pour essayer d'aider le club d'une nouvelle manière".

Selon les rumeurs, le nouveau dirigeant espagnol aurait refusé de lui accorder un nouveau contrat de joueur.

A l'issue de son dernier match, une victoire contre le Genoa (3-2), la star était apparue micro en mains et larmes aux yeux pour s'adresser aux indéfectibles tifosi de son club de coeur dans la ville éternelle.

"Pour le moment, les détails de mon rôle n'ont pas encore été précisés. En fait, je ne désire pas avoir un rôle précis, déterminé: je veux être tout et rien en même temps. Je veux devenir une personne importante pour la Roma et la Roma sait très bien ce que je veux faire", a ajouté "Il Capitano".

- Salué par Maradona...-

Juste avant, il avait effectué un long et lent tour d'honneur.

Les adieux du N.10 avaient été salués par de nombreuses personnalités, notamment l'idole argentine Diego Maradona elle-même, et même de façon plus originale par les supporters rivaux de la Lazio.

"Il Capitano" (58 sélections depuis 1998, 9 buts) a disputé 786 matches et inscrit 307 buts sous les couleurs de la Roma qu'il avait rejoint en 1989 avant de faire ses débuts pro en 1993, à l'âge de 16 ans. En Serie A, il a inscrit en septembre son 250e et dernier but.

Meilleur buteur du championnat en 2007 et deux fois joueur de l'année, il a également remporté deux fois la Coupe d'Italie.

Avant cette annonce officielle, celui qui fêtera ses 41 ans en septembre prochain avait été en contact avec le Tokyo Verdy pour une dernière expérience en D2 japonaise. Des rumeurs faisaient également état d'un intérêt du Miami FC, le club de MLS entraîné par son ami Alessandro Nesta.

Finalement, l'idée de n'avoir à jamais qu'un seul club dans toute sa carrière aura été la plus forte.

Il rejoint donc dans l'histoire des joueurs les plus fidèles des personnalités aussi illustres que ses compatriotes Paolo Maldini et Franco Baresi (Milan AC), le Gallois Ryan Giggs et l'Anglais Paul Scholes (Manchester United), ou encore le Catalan Carles Puyol (Barcelone).

© 2017 Agence France-Presse
 
Une internationale

CIAO ITALIA ! - Un siècle d’immigration et de culture italiennes en France

Tradition, culture mais aussi xénophobie et violence ont marqué l’immigration italienne en France, la plus importante de l’histoire française. Alors que jusqu’au 10 septembre, l’exposition « Ciao Italia ! » retrace ce siècle d’histoire franco-italienne au musée de l’Immigration à Paris, retour sur une période qui a permis d’imprégner la culture française.
 Bleu Blanc Box
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine
En direct de nos éditions locales