Portraits

BANDE DESSINÉE – Caroline Gaujour raconte sa vie d’expat’ avec humour

Caroline Gaujour a passé un tiers de sa vie à l’étranger, au gré des mutations professionnelles de son mari. En arrivant à Istanbul il y a deux ans, l’ingénieure de formation a décidé de se consacrer à son rêve de toujours : le dessin. La maman de deux enfants a récemment publié sa bande dessinée, dans laquelle elle raconte avec beaucoup d’autodérision son quotidien d’expat’.

Lepetitjournal.com d’Istanbul : Quelles expériences vous ont inspiré votre bande dessinée ?

Caroline Gaujour : Je suis expatriée depuis onze ans maintenant, Istanbul est notre quatrième point de chute après le Mexique, l’Arizona et la Californie. Ce qui m’a lancé dans le projet est le fait que ce soit compliqué pour les expatriés de travailler en Turquie, surtout en ne parlant pas la langue. Jusqu’à présent, j’avais toujours travaillé en expatriation donc j’étais très désorientée de ne pas pouvoir le faire. J’ai pris des cours de dessin en arrivant ici. J’ai aussi commencé à noter dans de petits carnets tout ce que j’observais au quotidien, des situations vécues… J’avais donc mes idées d’un côté sur un carnet et mes dessins de l’autre. En feuilletant le livre de l’illustratrice Penelope Bagieu, je me suis dit que je pouvais aussi en être capable.

Caroline Gaujour (photo SP)

J’ai fait mes premières vignettes et le retour de mes proches a été positif. Ça m’a encouragé à continuer, à lancer mon blog en juin 2015. Ensuite, j’ai eu envie de ce livre. J’y raconte l’histoire d’une expatriation d’un point A à un point B : dire au revoir, faire les cartons et les papiers administratifs, découvrir une nouvelle communauté et les habitudes locales… Je voulais raconter ce que signifie être une femme d’expatriée, un parent expatrié… Parler de ce que l’on devient quand on quitte sa culture pour s’imprégner d’une nouvelle. En évoquant les découvertes, les difficultés, des situations amusantes mais aussi le fait de vivre entre les contextes difficiles de la France et de la Turquie, au cours de la dernière année.

Vous avez donc lancé une campagne de financement participatif et choisi l’autoédition…

Ce n’est pas tout à fait de l’autoédition car j’ai quand même un éditeur en ligne, sandawe.com. C’est une maison d’édition spécialisée dans les bandes dessinées et les arts graphiques. Une fois que le budget d’édition est établi, tous leurs projets passent par le financement participatif. Il y a deux types de projets : professionnels et libres. Le mien est un projet libre, c'est-à-dire qu’après la sortie du livre, c’est à moi d’en faire la promotion, de trouver un réseau de ventes…

Lire >> La suite sur notre édition d'Istanbul

 

 
Expat 

FORUM EXPAT 2017 – ‘’L’Amérique du Nord à l’honneur cette année’’

Les 30 et 31 mai prochains, la Cité de la Mode et du Design à Paris, s’apprête à accueillir la 5ème édition du salon Forum Expat. Événement de référence, le forum est aujourd’hui la plus grande manifestation française consacrée à la mobilité internationale. Entre « 6.000 et 8.000 personnes » y sont attendues cette année. Cyril Gardère, directeur délégué en charge des salons pour le Groupe Le Monde nous en dit plus sur cette nouvelle édition. 

CLASSEMENT – Les villes préférées de la Génération Y

Milléniaux, génération Y ou encore digital natives… Les 18-35 ans ne comptent plus leurs surnoms ! Différents des générations précédentes, on a souvent du mal à les faire rentrer dans une case. Plus entrepreneurs ? Plus exigeants ? En tout cas…
Une internationale

TENDANCE – Le Fidget Spinner, ce jouet qui rend accro

Le Fidget Spinner. Si vous n'avez pas d'enfants vous ignorez peut-être ce que c'est mais dans les cours de récré du monde entier, il fait un vrai ravage. Cette espèce de toupie est devenue en quelques semaines un vrai phénomène de mode et le jouet le plus vendu sur Amazon. De quoi s'agit-il exactement ? Notre édition de Perth vous propose de découvrir tout ce qu'il y a à savoir sur ce mystérieux objet !
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Comment réinventer sa carrière grâce à une non-équivalence des diplômes à l’étranger

Vous êtes psychologue, sage-femme, orthophoniste, juriste, avocate, médecin, pharmacienne….et votre diplôme n’est pas reconnu dans le pays dans lequel vous vivez. Cela fait plusieurs années que vous exerciez ou bien, vous venez juste de terminer votre formation dans le cadre d’une reconversion, vos perspectives sont les mêmes : il est tout à fait possible de réinventer positivement votre carrière. 

COACHING - Avancer sans bouger...

Vous tournez en rond, sans but précis. Vous vous sentez triste, insatisfait, perdu, frustré, bloqué voire inutile ? Dans sa nouvelle rubrique, Nicolas Serres Cousiné vous dévoile la première étape pour avancer sereinement vers une vie qui vous ressemble : commencez par ne plus bouger !
Expat - Politique

REPUBLIQUE EN MARCHE – Qui sont les candidats pour les Français de l’étranger ?

Ils sont inconnus du grand public et pourtant, forts du score important d’Emmanuel Macron à l’étranger, ils pourraient créer la surprise et vous représenter à l’Assemblée nationale. Jeunes ou moins jeunes, issus de la société civile, de la tech ou dans la politique de longue date, on lève le voile sur leurs profils et leurs ambitions
Magazine