EMPLOI EN EUROPE - Les qualités les plus demandées par les recruteurs



Le méta-moteur de recherche d’emploi Joblift a étudié et comparé les soft skills, ou “compétences douces”, les plus mentionnées dans les annonces d’emploi en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas, les 12 derniers mois. Engagement, loyauté, autonomie, rigueur, relationnel... plus de 30 millions d'offres d’emploi publiées les 12 derniers mois ont été passées au crible. Les exigences des recruteurs diffèrent légèrement selon les pays. 

Si la France se concentre sur les compétences individuelles, les pays anglo-saxons veulent plutôt des employés fidèles. Les Pays-Bas et le Royaume-Uni recherchent des candidats motivés (respectivement 18% et 12% des cas), soit une caractéristique axée vers la mission ou l’entreprise. La France met surtout l’accent sur le dynamisme (12%) de ses futurs employés, avant la motivation (7%). Les bonnes qualités de communication font parties des cinq soft skills les plus demandés en Allemagne (16%), au Royaume-Uni (17%) et aux Pays-Bas (36%). Les entreprises françaises recherchent surtout des postulants avec un bon relationnel (15%) avant d’être de bons communicants (à peine 1% de mentions). 


Le candidat idéal allemand ou britannique, quant à lui, se doit d’être engagé envers son employeur. La nécessité d’être dévoué et engagé revient dans 24% des annonces allemandes et à 18% pour les annonces anglaises. 

Parmi les quatre pays étudiés, l’esprit d’équipe est une compétence clé qui traverse les frontières. En effet, elle tient sa place parmi les cinq soft skills les plus demandés aux Pays-Bas (31%), en Allemagne (30%) et en France (10%). Seul le Royaume-Uni ne fait pas de l’esprit d’équipe une priorité et préfère des candidats confiants (12%).

MPP (www.lepetitjournal.com) jeudi 8 juin 2017

 
Expat & Emploi

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.

COACHING - Le sacrifice du conjoint suiveur

Selon une enquête récente auprès de la population francophone expatriée, 49% des conjoints suiveurs en recherche d’emploi auraient le sentiment d’avoir sacrifié leur carrière*. Ce chiffre m’a…

COACHING - 5 étapes pour trouver sa mission de vie

Avoir des étoiles dans les yeux quand on parle de ce que l’on fait, c’est une chance que peu de gens ont, pourtant vivre sa mission de vie n’est pas seulement réservé les rêveurs, aux chanceux ou aux…
Une internationale

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.

COACHING - Le sacrifice du conjoint suiveur

Selon une enquête récente auprès de la population francophone expatriée, 49% des conjoints suiveurs en recherche d’emploi auraient le sentiment d’avoir sacrifié leur carrière*. Ce chiffre m’a interpellée, car je trouve cela dommage de voir autant de personnes qui voient leur expatriation comme un sacrifice de leur carrière. 
Expat - Politique
Magazine