EXPATRIATION - Où partir en 2017 pour une carrière internationale ?

Cette année encore, l’Europe arrive en tête des destinations favorites des expatriés qui souhaitent faire une carrière à l’étranger. Le succès du Vieux Continent est emmené par la Suisse qui demeure la destination la plus attractive d’après l’enquête Expat Explorer. La France arrive quant à elle en 35ème place.

Zurich

Les critères de classement principaux sont la progression professionnelle, l'équilibre vie privée-vie professionnelle, les avantages professionnelles offerts. Le salaire est bien-sûr pris en compte mais ne représente pas le facteur déterminant.

L’Europe obtient la palme de la meilleure destination pour ceux qui souhaitent s’expatrier et faire carrière 

Mené auprès de 26.871 expatriés de diverses nationalités, ce nouveau volet de l’étude HSBC « Expat Explorer » confirme l’attrait professionnel des expatriés pour les pays d’Europe. 
L’Europe est considérée comme la meilleure destination pour une carrière d’expatriation réussie et de très bonnes conditions de travail. Pas moins de 6 pays se trouvent dans le top 10 (sur 45 pays) des destinations prisées pour une expatriation professionnelle parmi lesquelles l’Allemagne, l’Autriche, la Suède, la Norvège, l’Angleterre et la Suisse. 


Cette année encore la Suisse reste la grande favorite, toutes catégories confondues, pour une carrière à l’étranger. A lui seul, le pays offre les meilleures perspectives en termes de revenus avec un bon équilibre vie privée-vie professionnelle. En moyenne un ou une expatrié(e) européen(ne) vivant en Suisse gagne plus de 188.000$ par an, soit quasiment deux fois plus que la moyenne mondiale (environ 97.000$). En outre, 69% des expatriés en Suisse disent avoir constaté un meilleur équilibre vie-privée-vie professionnelle et 61 % jugent que la culture du travail y est meilleure que dans leur pays natal. 


Le Royaume-Uni, l’Autriche et la Norvège font leur entrée dans le top 10. Le Royaume-Uni progresse de 9 places par rapport à l’année précédente (18ème en 2015). Les expatriés installés en Grande-Bretagne sont en effet ceux qui apprécient l’acquisition de nouvelles compétences par rapport à leur pays natal (64%) et la progression dans leur carrière (62%). 


Offrant des conditions de travail favorables, la Norvège et l’Autriche apparaissent pour la première fois dans le classement. Une grande majorité des expatriés considère que l’équilibre entre la vie privée et professionnelle (87% en Norvège et 71% en Autriche) et la culture de travail (respectivement 69% et 62%) y sont bien meilleures que chez eux. 


L’Asie et le Moyen-Orient séduisent incontestablement les expatriés en termes d’ambition de carrière.

Ceux à la recherche de la meilleure offre de rémunération et d’avantages sociaux peuvent s’intéresser au Moyen-Orient, où 91% des expatriés bénéficient au moins d’un avantage social outre leur rémunération dans le cadre de leur contrat d’expatriation : aux Emirats Arabes Unis, 56% des expatriés perçoivent ainsi une indemnité de logement, et 75% bénéficient d’avantages en matière de santé. A Bahreïn, 65% des expatriés reçoivent une aide financière annuelle pour leurs trajets vers leur pays natal.

En matière de progression de carrière, Hong Kong et Singapour se démarquent clairement. La majorité des expatriés (68% à Hong Kong et 62% à Singapour) estiment que ces deux pays sont des destinations propices pour réussir son parcours professionnel. La moyenne mondiale est de 43%. Cependant, les expatriés y éprouveraient plus de difficultés à coordonner leur vie privée et leur vie professionnelle puisque 30% des expatriés à Singapour et 50% à Hong Kong auraient vu une dégradation de l’équilibre vie privée – vie publique depuis leur installation.

La France prisée pour son équilibre vie privée-professionnelle mais située dans le dernier quart des destinations favorites professionnellement

La France s’avère peu attrayante professionnellement pour les expatriés se plaçant en 35ème position (dernier quart) des pays les plus recherchés professionnellement.

Seuls 16% des expatriés en France déclarent avoir évolué professionnellement depuis qu’ils sont dans le pays, et la France arrive en avant-dernière position en termes de perspectives d’accroissement de revenus, juste avant l’Espagne.

C’est en matière d’équilibre vie privée-vie professionnelle que la France figure parmi les pays les plus attractifs des pays les plus souvent cités, en cinquième position derrière la Norvège, la Suède, Nouvelle Zélande, suivie par la République Tchèque.

RM (www.lepetitjournal.com) mardi 3 janvier 2017

 
Expat & Emploi

COACHING - "Je porte des habits qui ne me vont plus"

Nicolas Serres Cousiné est un contributeur régulier de la rubrique coaching du site lepetitjournal.com. Ce mois-ci, il répond à l’un de nos lecteurs, Michel, qui ne supporte plus la vie de fou qu’il…
Une internationale
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING - "Je porte des habits qui ne me vont plus"

Nicolas Serres Cousiné est un contributeur régulier de la rubrique coaching du site lepetitjournal.com. Ce mois-ci, il répond à l’un de nos lecteurs, Michel, qui ne supporte plus la vie de fou qu’il mène à Londres depuis maintenant 20 ans.
Expat - Politique

BENOIT HAMON - "Je suis plutôt favorable à l’harmonisation fiscale"

Benoît Hamon, candidat de la Belle Alliance Populaire à l’élection présidentielle de 2017 en France, était en visite à Lisbonne. L’occasion pour lui de rencontrer les dirigeants portugais de la gauche au pouvoir, notamment le Premier ministre Antonio Costa. Il était accompagné, lors d'une rencontre avec des ressortissants français installés au Portugal, de Gabrielle Siry, candidate du PS pour la 5ème circonscription pour les prochaines législatives.
Magazine