Bangkok

CUISINE THAIE - Benjarong restaurant, la force de la tradition dans un écrin de modernité

Le Benjarong restaurant du Dusit Thani propose une cuisine thaïlandaise qui combine tradition et modernité : si les aliments sont cuisinés de façon traditionnelle pour conserver l’authenticité du savoir-faire thaïlandais, chaque assiette est relevée d’une touche singulière, quasiment sur-mesure, laissant parfois s’immiscer un zeste de fusion.

Le jeune et créatif chef Danois du restaurant, Morten Boejstrup, propose avec son équipe des plats aux assortiments osés et délicieux, avec un équilibre des saveurs parfaitement maîtrisé.

Vous pourrez ainsi déguster un "Kang Kiew Wan SeeKrong Neau Toon”: une côte de bœuf cuite à petit feu pendant 72 heures dans un curry aromatisé aux herbes et aux épices, d’une tendresse et d’une finesse absolues. Autre possibilité, le Seekrong Mookrobwan: des côtelettes de porc grillées accompagnées de choux Sriracha qui, presque confites, fondent littéralement en bouche.  

En dessert, la glace au basilic avec son ananas frais et sa tuile de meringue salée vaut le détour : l’ensemble est tellement léger que l’on pourrait le croire moléculaire, et le côté légèrement salé du dessert le rend parfaitement harmonieux.

Et parce qu’au Dusit on conjugue à merveille savoir-faire traditionnel et raffinement, une grande attention est portée à la présentation des plats, qui sont toujours calibrés, et rehaussés d'une touche contemporaine.

Le cadre lui-même s’inscrit bien dans cette fusion entre tradition et modernité. Bois et peinture se mêlent dans le restaurant pour un résultat traditionnel sans être désuet, et une grande baie vitrée allège l’environnement  en ouvrant sur un jardin du rez-de-chaussée au milieu duquel de l’eau tombe en cascade d’une jolie fontaine.

Déjeuners du lundi au vendredi: 11h30-14h30/diner du lundi au dimanche : 18h-22h
Plus d’infos sur le site Internet du Dusit Bangkok ou par téléphone au +(66) 2200-9000 ext 2345 ou par mail: dtbkdining@dusit.com
Sixtine DELORT-LAVAL (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) vendredi 27 janvier 2017

Bangkok

INFO-SANTE - Tordre le cou à l’AVC!

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’accident vasculaire cérébral (AVC), figure parmi les cinq premières causes de décès au monde. Si l’intervention médicale peut éviter la mort, il est possible que les personnes qui en sont victimes aient à vivre le reste de leur existence avec des séquelles handicapantes. Selon le Dr Kaseansom, du Samitivej Hospital, l’AVC peut être évité dans 80% des cas, c’est pourquoi il préconise la prévention
Une internationale

EXPATRIATION – Gérer des vacances “obligatoires”

Passer du temps en famille pendant les vacances en France ? Obligé ! Faire des centaines de kilomètres en quelques jours pour arriver à apercevoir tout le monde ? Obligé ! Frôler la crise de foie ? Obligé ! Vous rêviez de repos, de changer d’itinéraire, de rentrer incognito ? Ce sera pour une autre fois ! Les expatriés sont attendus (au tournant ?) lors de leur passage en France.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine